• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Finale du Top 14 : malgré sa défaite, l'ASM Clermont Auvergne remercie ses supporters déçus

La joie des toulousains tranche avec la déception des supporters de l'ASM, lors de la finale du Top 14 samedi 15 juin. / © N. Hugot / France 3 Auvergne
La joie des toulousains tranche avec la déception des supporters de l'ASM, lors de la finale du Top 14 samedi 15 juin. / © N. Hugot / France 3 Auvergne

La place de Jaude s'est vidée très rapidement, samedi 15 juin, après la défaite de l'ASM Clermont Auvergne battu 24 à 18 par le Stade Toulousain. Pour autant le club tient à remercier ses nombreux supporters. Au Stade de France, certains étaient en larmes au coup de sifflet final.

Par Renaud Gardette


Malgré la défaire l'ASM Clermont Auvergne a tenu à remercier ses supporters :
 

La douche froide des supporters


Au Stade de France, après le coup de sifflet final, certains sont en larme. "On a bien joué, mais on n'arrive pas à gagner" regrette en pleurant une très jeune supportrice. "On atteint les finales, mais on les gagne jamais. C'est dégueulasse. C'est toujours Toulouse qui gagne, comme d'habitude" lance une autre supportrice.
 
Les larmes des supportes de l'ASM samedi 15 juin au Stade de France. / © France 3 Auvergne
Les larmes des supportes de l'ASM samedi 15 juin au Stade de France. / © France 3 Auvergne

 "C'est notre équipe, et on la soutiendra jusqu'au bout" déclare optimiste un supporter. Un autre, un peu amer, a pu taper dans les mains des joueurs à leur sortie : "je leur ai dit merci, voilà, qu'est-ce que vous voulez de plus ?"
 

Les larmes de Clermont


Place de Jaude, un jeune supporter au bord des larmes, drapeau sur les épaules, fait une rapide analyse : "On se place pas, on fait que des zones avant, on a des occasions mais on n'arrive même pas à les finir, c'est décevant."
 
Les larmes des supporters de l'ASM Clermont Auvergne place de Jaude, samedi 15 mai, jour de défaite en finale du Top 14 face au Stade Toulousain. / © France 3 Auvergne
Les larmes des supporters de l'ASM Clermont Auvergne place de Jaude, samedi 15 mai, jour de défaite en finale du Top 14 face au Stade Toulousain. / © France 3 Auvergne


Un autre supporter refait lui aussi le match. Il avait tout préparé, la perruque les lunetttes, le collier de fleurs jaunes et bleues : "Je pense qu'on aurait pu mieux faire. On perd des touches, des passes, à ce niveau-là c'est fatal."

Quelques-uns tentent de garder espoir avec un petit sourire : "C'est pas la soirée qu'on rêvait, mais bon on a déjà gagné la coupe d'Europe. Sur la saison, Toulouse le mérite". "C'est pas grave, on gagnera en 2020" se rassure un supporter, son ami sous le bras.
 

"On a manqué d'efficacité"


Interrogés à la sortie du stade de France, les joueurs de l'ASM font leur auto-critique.
 



Benjamin Kayser : "c’est un match mieux maîtrisé par les Toulousains. Ils ont eu plus d’initiatives en bonifiant leurs avantages près de la ligne Félicitations à eux. L’ASM va pouvoir continuer de s’appuyer sur une génération extraordinaire dans les années à venir."

Franck Azéma, entraîneur de l'ASM : "Tu gagnes sur des détails, tu perds sur des détails. Félicitations à Toulouse, qui a fait un match régulier et a eu peu de déchet, nous on a eu du déchet. On a tombé des ballons, il y a eu des en-avants. A la sortie, il manque six points, tu es à portée d'un essai. On a couru en permanence derrière le score. On n'a pas sorti notre meilleur match de la saison, c'est le regret. Ils nous ont mis sous pression. Je ne comprends pas pourquoi on met carton jaune à Cheslin Kolbe, mais pas essai de pénalité (33e), car il n'y a pas de défenseur (derrière). La règle, il me semble est celle-là. Ca nous aurait fait passer deux points devant, ça aurait été peut-être un autre scénario, mentalement, mais ça fait partie du jeu, ce sont des décisions."

Judicaël  Cancoriet : "Félicitations au Stade Toulousain. Nous avons manqué d’efficacité par moment et cela ne pardonne pas en Finale. Nous avons dominé le secteur de la mêlée et nous aurions dû appuyer encore un peu plus pour reprendre la main sur le jeu d’avants."

Camille Lopez : "Nous sommes forcément déçus, nous sommes tout près d’une saison parfaite. Nous avons manqué d’efficacité et avons eu du mal à sortir de notre camp. On va pas s'arrêter là."



Sur les réseaux, sociaux, une pluie de commentaires à l'image de cette douche froide d'un supporter déçu dans l'Hérault (cliquez pour voir la vidéo) :
 


 Les supporters étaient pourtant très nombreux, environ 25 0000 place de Jaude devant un écran géant :

La place de Jaude s'est rapidement vidée samedi soir après la défaite:
 

 

 

Sur le même sujet

Un "chantier jeunes" à Loyettes (Ain)

Les + Lus