Législatives 2017. A Clermont-Ferrand, le candidat de « La Gauche en Marche » se retire

Alexandre Pourchon (à droite) n'est plus candidat aux législatives dans la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme. Mercredi 24 mai, il a annoncé qu'il se retirait pour des raisons de santé. Le vice-président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme s'était présenté sous l'étiquette "La Gauche en Marche". / © L. Pastural / France 3 Auvergne
Alexandre Pourchon (à droite) n'est plus candidat aux législatives dans la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme. Mercredi 24 mai, il a annoncé qu'il se retirait pour des raisons de santé. Le vice-président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme s'était présenté sous l'étiquette "La Gauche en Marche". / © L. Pastural / France 3 Auvergne

Dans la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme, ils sont désormais 15 candidats en campagne pour les législatives.  Parti sous l’étiquette « La Gauche en Marche », Alexandre Pourchon a annoncé, mercredi 24 mai, qu’il retirait sa candidature.

Par Kamel Tir

Sa candidature n’était pas passée inaperçue. Premier vice-président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Alexandre Pourchon s’était présenté aux législatives, dans la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme, sous l’étiquette : « La Gauche en Marche ». Une « synthèse » du parti socialiste et de la République en Marche ? Une question qui restera probablement sans réponse puisque l’intéressé a annoncé, mercredi 24 mai, qu’il retirait sa candidature pour des raisons de santé.

« Je continuerai à assumer toutes mes responsabilités exécutives au sein du Département et à honorer le mandat que m’ont confié les citoyens » a déclaré l’élu de la majorité départementale. A l’occasion de cette conférence de presse, Alexandre Pourchon a tenu à apporter son soutien à la candidate du Parti socialiste Cécile Audet.

Reste que l’étiquette « La Gauche En Marche » utilisée par Alexandre Pourchon et son colistier n’avait pas été du goût de La République En Marche du Puy-de-Dôme.  Sur sa page Facebook, le mouvement politique initié par Emmanuel Macron avait réagi et mis en garde les électeurs sur l’utilisation d’ « En Marche » par des candidats non reconnus.




Avec le retrait du candidat de « La Gauche En Marche », la question est désormais tranchée. Même si officiellement la candidature ne peut être retirée, Alexandre Pourchon a assuré qu’il sera absent de la campagne et qu’aucun bulletin à son nom ne sera imprimé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus