• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Législatives : un match à suspense dans la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme

La 3ème circonscription du Puy-de-Dôme est à la fois rurale, montagnarde et urbaine comme ici Chamalières. La député sortante, l'écologiste Danielle Auroi, ne se représente pas, les candidats qui espèrent s'emparer de son siège sont nombreux. / © Virginie Cooke
La 3ème circonscription du Puy-de-Dôme est à la fois rurale, montagnarde et urbaine comme ici Chamalières. La député sortante, l'écologiste Danielle Auroi, ne se représente pas, les candidats qui espèrent s'emparer de son siège sont nombreux. / © Virginie Cooke

A une semaine du premier tour des élections législatives, la campagne bat son plein dans la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme. La député sortante, l’écologiste Danielle Auroi ne se représente pas alors chacun espère s’emparer de son siège. 

Par Virginie Cooke

Le premier tour des élections législatives promet d’être un match à suspense dans la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme appelée « Clermont-Montagne ».  Danielle Auroi, la député écologiste sortante, ne se représente pas. Les prétendants sont donc nombreux.

Cette circonscription regroupe à la fois des zones urbaines (Clermont-Ferrand ouest, Clermont-Ferrand Sud-Ouest, Chamalières, Royat, Beaumont…), rurales (Saint-Amant-Tallende, Tauves…) et montagnardes (Besse-et-Anastasie, la Bourboule, Mont-Dore…).

Clermont-Montagne regroupe 12 cantons. / © Ministère de l'Intérieur
Clermont-Montagne regroupe 12 cantons. / © Ministère de l'Intérieur


A 36 ans, l'écologiste Nicolas Bonnet  fait campagne sur le renouveau



Du côté des écologistes, c’est Nicolas Bonnet qui reprend le flambeau de Danielle Auroi. A 36 ans, cet ingénieur informatique de formation est unpoids-lourd du parti des Verts, il est président de leur conseil fédéral en Auvergne.

Depuis septembre 2014, il est également adjoint au maire de Clermont-Ferrand en charge de l’écologie urbaine et du développement durable. Nicolas Bonnet s’appuie sur le bilan de Danielle Auroi, mais il veut insuffler un souffle nouveau.

« Je fais campagne avec son bilan et c’est un honneur . Mais je fais aussi campagne sur le renouveau puisque je suis un nouvel élu, depuis seulement 3 ans. Je suis adjoint au maire de Clermont-Ferrand et je veux incarner aussi un renouveau dans cette campagne en défendant les valeurs de la gauche et des écologistes puisque l’on rassemble aussi bien les écologistes et le parti socialiste », explique Nicolas Bonnet.
 

Dans la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme, Nicolas Bonnet espère prendre la relève de la député sortante Danielle Auroi. Il représente à la fois les écologistes et le parti socialiste pour les législatives. / © V.C et R.T
Dans la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme, Nicolas Bonnet espère prendre la relève de la député sortante Danielle Auroi. Il représente à la fois les écologistes et le parti socialiste pour les législatives. / © V.C et R.T



Louis Giscard d'Estaing (udi) espère bien prendre sa revanche 



Louis Giscard d’Estaing avait perdu de justesse son siège de député dans cette circonscription en 2012, il espère bien prendre sa revanche. Le maire UDI de Chamalières peut compter sur sa notoriété. Il a déjà rempli deux mandats de député dans cette circonscription de 2002 à 2012.

« Je crois que je suis le candidat qui a le plus de soutiens d’élus locaux de la circonscription. Et c’est un beau signe de rassemblement politique mais c’est aussi un signe de capacité à fédérer les énergies sur notre territoire et je crois que c’est ce qu’attendent aujourd’hui nos concitoyens, ce sont des élus qui connaissent la réalité, par exemple le fonctionnement des collectivités territoriales et des communes », a déclaré Louis Giscard d’Estaing.


Louis Giscard d'Estaing a déjà été député de cette 3ème circonscription du Puy-de-Dôme entre 2002 et 2012. Il peut compter sur sa notoriété et le soutien des élus locaux pour remporter ces élections législatives. / © V.C et R.T
Louis Giscard d'Estaing a déjà été député de cette 3ème circonscription du Puy-de-Dôme entre 2002 et 2012. Il peut compter sur sa notoriété et le soutien des élus locaux pour remporter ces élections législatives. / © V.C et R.T


Christophe Serre se présente sans le soutien du parti "Les Républicains" 



Mais un candidat pourrait faire de l'ombre à Louis Giscard d'Estaing : il s’agit de Christophe Serre. Le maire Les Républicains de Tauves, très implanté en milieu rural,  a torpillé l'accord passé entre son parti et l'Udi.

 Les Républicains soutiennent Louis Giscard d’Estaing dans cette circonscription, Christophe Serre se présente donc sans étiquette."c’est à la fois courageux et plus libre.  Plus courageux parce qu’effectivement se présenter sans le soutien officiel du parti dont on est originaire, il faut oser le faire, franchir le pas et être courageux. Mais en même temps on est plus libre parce que l’on peut dire des choses ». Il ajoute : « c’est fini les accords PS, LR, UDI, Modem… Je vois qu’il y a des gens qui cherchent à se recycler, ce n’est pas notre cas ».

Le maire "Les républicains" de Tauves se présente sans étiquette, son parti a passé un accord avec l'udi au niveau national et soutient le candidat Louis Giscard d'Estaing. Christophe Serre espère bénéficier de son ancrage rural dans la circonscription. / © V.C et R.T
Le maire "Les républicains" de Tauves se présente sans étiquette, son parti a passé un accord avec l'udi au niveau national et soutient le candidat Louis Giscard d'Estaing. Christophe Serre espère bénéficier de son ancrage rural dans la circonscription. / © V.C et R.T


Laurence Vichnievsky, la candidate En Marche, veut renouveller les pratiques politiques 



Une nouvelle venue pourrait tirer son épingle du jeu. La candidate de La République En Marche, Laurence Vichnievsky, espère bénéficier de la dynamique de la victoire d'Emmanuel Macron. Dans cette circonscription, il a recueilli 30% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle et 78,2% au second tour.

Cette magistrate  toujours en exercice est conseillère régionale en Auvergne depuis 2015. « Cette idée de mélanger la société civile et des professionnels de la politique, c’est très riche, c’est très complémentaire. Mon parcours, en particulier, je pense est une garantie que, demain, à l’Assemblée nationale, je saurai défendre le renouvellement indispensable des pratiques politiques »,déclare-t-elle. 

Dans cette 3ème circonscription, la candidate en Marche, Laurence Vichniesvki, espère bénéficier de la dynamique de la victoire d'Emmanuel Macron. / © V.C et R.T
Dans cette 3ème circonscription, la candidate en Marche, Laurence Vichniesvki, espère bénéficier de la dynamique de la victoire d'Emmanuel Macron. / © V.C et R.T



Au total, 10 candidats se présentent dans cette 3ème circonscription du Puy-de-Dôme, voici la liste complète des candidats :

Mme. Laurence VICHNIEVSK-En Marche
M. Nicolas BONNET- Ecologiste
Mme Corinne NEVEUX- Debout la France
M. Louis GISCARD D'ESTAING- Udi
Mme Christine THOMAS- Parti communiste
Mme Anne-Marie CARTA- Front national
M. Marc CHOVIN- France insoumise
M. Christophe SERRE- Divers droite
Mme Josiane MAINVILLE- Lutte ouvrière
Mme Maëlig LE GUERN- Divers droite



Elections législatives : qui pour succéder à Danielle Auroi dans la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme ?
La député sortante du Puy-de-dôme, l'écologiste Danielle Auroi, ne se représente pas alors les candidats pour s'emparer de son fauteuil de député sont nombreux. Intervenants : Nicolas Bonnet (candidat EELV), Louis Giscard d'Estaing (candidat Udi), Christophe Serre (candidat divers droite) et Laurence Vichnievsky (candidate REM). - Virginie Cooke et René Thevenot. Montage de Dominique Leyreloup.

 

Sur le même sujet

Rhône : bientôt une plateforme logistique Amazon à Colombier-Saugnieu ?

Les + Lus