Loto du Patrimoine 2022 : découvrez les montants accordés aux 12 sites d’Auvergne-Rhône-Alpes

La mission Bern, pour la sauvegarde du patrimoine en péril, a dévoilé ce lundi 19 décembre les dotations accordées pour les 100 sites retenus cette année. En Auvergne-Rhône-Alpes, 12 sites vont pouvoir bénéficier d’une aide financière pour leur rénovation. Le Fort de Feyzin, dans le Rhône, rafle la mise avec 300 000 euros.

La Fondation du patrimoine, pilotée par l’animateur Stéphane Bern, a dévoilé ce lundi 19 décembre le montant des aides accordées à chacun des 100 sites sélectionnées en 2022. Les sommes octroyées par la Mission Patrimoine viennent compléter les aides publiques ou l’autofinancement pour atteindre la totalité du besoin de financement, dans la limite de 300 000 € par site. Ces sommes servent à la rénovation de sites en péril.

En Auvergne-Rhône-Alpes, 12 sites ont été retenus pour cette édition. C'est le Fort de Feyzin, dans le Rhône, qui reçoit la plus grosse dotation de la région, avec 300 000 euros.

La répartition dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

Voici le montant des aides accordées aux projets en Auvergne-Rhône-Alpes : 
 

  • Batterie de Sermenaz à Neyron Ain (01)  : 165 000 €
  • Ancienne chapelle de l'institut médico-éducatif de Neuville à Villefranche d'Allier Allier (03) :  233 000 €
  • Château de Saint-Jean-le-Centenier Ardèche (07) : 289 000 €
  • Ancien Carmel à Saint-Flour Cantal (15) : 295 000 €
  • Ancienne abbaye de Vernaison à Châteauneuf-sur-Isère Drôme (26) : 279 000 €
  • Moulinage des Mazeaux à Tence Haute Loire (43)  :152 000 €
  • Maison forte Guillot à Andilly Haute-Savoie (74) : 78 000 €
  • Tour Florie Richard à Beaurepaire Isère (38) : 38 000 €
  • Ancien prieuré de Saint-Romain-le-Puy Loire (42) : 144 000 €
  • Chapelle Notre-Dame d'Andelot à Vensat Puy de Dôme (63) : 282 000 €
  • Fort de Feyzin Rhône (69) : 300 000 €
  • La Voie Sarde à Saint-Sulpice Savoie (73) : 210 000 €

Des travaux de restauration

Depuis son lancement en 2018, grâce à l’engouement et à l’attachement des Français à leur patrimoine, le Loto a apporté plus de 125 millions d’euros à la Mission Patrimoine – dont plus de 26 millions pour l’édition 2022. Depuis la première édition de la Mission Patrimoine, ce sont près de 230 millions d’euros qui ont permis d’aider les travaux de restauration de l’ensemble des sites retenus depuis l’origine :
 -136 millions d’euros de recettes mobilisées et affectées au fonds Mission Patrimoine géré par la Fondation du patrimoine, dont plus de 125 millions d’euros issus du Loto du patrimoine ;
-73 millions d’euros de crédits dégelés du ministère de la Culture pour les projets protégés au titre des monuments historiques ;
-20 millions d’euros de dons, de mécénats d’entreprises et de ressources propres de la Fondation du patrimoine affectés aux projets de la Mission.