• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

LPO Auvergne : que retenir du recensement des oiseaux de jardins ?

La Ligue de Protection des Oiseaux invite les particuliers à recenser les oiseaux des jardins, ici une mésange bleue. / © Sebastien JARRY / MAXPPP
La Ligue de Protection des Oiseaux invite les particuliers à recenser les oiseaux des jardins, ici une mésange bleue. / © Sebastien JARRY / MAXPPP

La LPO organisait les 26 et 27 janvier son 7e comptage national des oiseaux de jardins. Les particuliers étaient invités à répertorier les oiseaux présents dans leur jardin pour mesurer l'évolution des espèces. Une opération qui se poursuit tout au long de l'année.

Par Laurent Pastural avec Pascale Felix

Prendre une heure pour compter les oiseaux de son jardin ou sur son balcon, recenser les présents, les absents et les inattendus. La LPO, ligue de protection des oiseaux organisait son recensement d'hiver samedi 26 et dimanche 27 janvier et conviait le public à se joindre à l'opération. Avec un objectif cartographier les zones de présence des différentes espèces.
En Auvergne 150 particuliers effectuent ce type de comptage. Les espèces les plus observées sont les moineaux et les mésanges.
Mais localement certains oiseaux ont quasiment disparus regrette Jean-François Carrias, du Groupe local LPO de Romagnat « Il y des oiseaux qu’on n’a pas vus, le gros bec casse noyau, on a vu un seul pinson du nord, on n’a pas vu de tarin des aulnes. Et on trouve qu’il y moins de merles dans les jardins »

Ce recensement révèle aussi des surprises, à Romagnat, les observateurs ont détectés des serins cini, inattendus en hiver en Auvergne, car ces petits oiseaux n'aiment pas le froid et sont normalement migrateurs.
Mais la cartographie des espèces évolue et parfois ce n'est plus en milieu naturel que certaines espèces prospèrent.
« Certains oiseaux se plaisent en milieux urbains ou péri-urbains, pas de prédateurs, pas de chasseurs et pas de pesticides utilisés par les agriculteurs depuis des dizaines d’années " constate Jean Fontenille, Responsable du groupe local LPO de Romagnat.

Le premier bilan après ce 7e week-end de comptage national des oiseaux des jardins semble prometteur. La mobilisation a été importante.  Au niveau national plus 23 000 utilisateurs ont fréquentés le site de la LPO et 5 500 nouveaux comptes ont été enregistrés.  
Sur son site internet la LPO Auvergne invite les particuliers à poursuivre cette opération de comptage tout au long de l’année.
Operation comptage des oiseaux
La LPO organisait les 26 et 27 janvier son 7e comptage national des oiseaux de jardins. Pendant une heure les particuliers étaient invités à répertorier les oiseaux présents dans leur jardin pour identifier les espèces en voie d'évolution. Intervenants Jean-François Carrias, Groupe local LPO Romagnat et Jean Fontenille, Responsable groupe local LPO Romagnat. - France 3 Auvergne  - Pascal Felix, Valérie Riffard Montage Gilles Malfray



 

Sur le même sujet

L'éclipse partielle de lune vue de l'Ain

Les + Lus