METEO. Record de pluie en juin battu dans le Puy-de-Dôme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Solenne Barlot

Le 26 juin était le jour le plus pluvieux dans le Puy-de-Dôme, depuis le début des relevés. Certains records ont même été approchés, selon Météo France.

Selon un prévisionniste de Météo France, ce dimanche 26 juin a été le jour de juin le plus pluvieux depuis le début des mesures :En particulier, avec 56 mm, le département du Puy-de-Dôme a connu hier son jour de juin le plus arrosé, loin devant les 44,9 mm du 10 juin 2000, et le 6ème plus arrosé tous mois confondus ; les 5 autres ayant été observés à l'automne ou au printemps”, écrit Gaétan Hyemes.  

 

Localement, il est tombé jusqu’à 130 mm d’eau. Selon un autre prévisionniste de Météo France, un record a même été battu : “On est proche des records de pluies quotidiennes, on les a frôlés à plusieurs endroits. Notamment dans le sud de l’Allier, à Vichy par exemple : 95,2mm. C'est la valeur la plus élevée puisque le précédent record était de 95 le 2 juillet 2008, depuis le début des mesures en 1982.” Il ajoute que d’autres records ont été approchés : “A Randan, dans le Puy-de-Dôme, il y a eu 91 mm. Le précédent record, c'était 103,5 le 20 septembre 1943. À Clermont aussi, on a frôlé le record. On a eu 76 mm, le record était à 76,8 le 24 août 1939.” Dans d’autres stations, les relevés sont encore plus élevés : “Dans le sud du Puy-de-Dôme, on a eu des valeurs plus élevées, La Tour d'Auvergne, on a eu 107,7 mm, mais le poste est récent, il date de 2012. Rochefort-Montagne, on a relevé 101,3 mm. C'est aussi un poste qui date de 2012”, indique le prévisionniste. 

Des records depuis 30 à 50 ans

“C'est sûr que c'est une des journées les plus pluvieuses, effectivement. Il y a des endroits où c'est le plus pluvieux depuis 50 ans”, affirme-t-il. Ces pluies sont dues à “une perturbation très active avec de l'air très chaud et instable. C'est généralisé à l'échelle d'un département, ce n'est pas comme un record qui peut être battu avec un orage très violent. C'est totalement différent et accentué par le fait que c'est un flux de sud-ouest donc les versants ouest des reliefs sont plus impactés. C'est ce qu'on appelle une aérographie, c'est à dire que les pluies sont plus abondantes sur le versant du relief exposé.” Ces averses ne sont pas inhabituelles à cette période de l’année : "Tout le mois de juin, on peut avoir des records de pluie surtout par situation orageuse.” Pour retrouver des valeurs similaires, suivant les endroits, il faut remonter entre 30 et 50 ans.