Métropole intermédiaire : Clermont-Ferrand, ville la plus attractive et dynamique de France

Clermont-Ferrand parmi les villes les plus dynamiques et attractives en France. / © MaxPPP/Michel Wasiekwski
Clermont-Ferrand parmi les villes les plus dynamiques et attractives en France. / © MaxPPP/Michel Wasiekwski

Elle devance Brest et Tours et arrive en tête du classement. La ville de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, est la métropole intermédiaire la plus attractive en France. C'est le résultat d'une étude publiée par un réseau de conseil en immobilier.

Par D.Cros

"Nous avons pris en compte 75 critères que nous avons divisé en 4 grandes catégories" explique Cevan Torossian, directeur du département Etudes et Recherche d’Arthur Loyd. Puis il ajoute : "Nous avons regardé les performances économiques, la capacité d'accueil pour les entreprises et la santé des marchés tertiaires, le potentiel de croissance et la connectivité ainsi que la qualité de vie dans chaque ville".

Ce réseau de conseil en immobilier d’entreprise a évalué le dynamisme et l’attractivité des villes de France. Il a scruté toutes les villes et publié un "Baromètre de l’attractivité et du dynamisme des métropoles françaises".

Clermont-Ferrand concourt dans la catégorie : métropoles intermédiaires, soit des villes comprenant entre 200.000 et 500.000 habitants. Elle arrive en tête des treize villes concernées par l'étude. Elle devance Brest et Tours, respectivement 2ème et 3ème du classement. 

Métropoles intermédiaires : Clermont-Ferrand est la ville la plus attractive et dynamique de France. / © Arthur Loyd
Métropoles intermédiaires : Clermont-Ferrand est la ville la plus attractive et dynamique de France. / © Arthur Loyd

Parmi les points positifs, la ville a créé de l’emploi depuis 2009. Un succès dû principalement à l’entreprise Michelin. Le géant mondial du pneu ne cesse de se diversifier et mise notamment sur son innovation. "Clermont-Ferrand dispose des bonnes performances économiques, d’un potentiel de croissance et se place bien au niveau des nouvelles technologies" souligne Cevan Torossian.

En revanche, si la ville est en tête dans ces secteurs, sur d’autres elle est bonne dernière. "Clermont Ferrand n’est pas ouverte à l’international, elle termine 12ème sur 13" explique Cevan Torossian, puis il ajoute, "en terme de mobilité locale à savoir les transports proposés, les projets de métro ou de tram et les temps de déplacements, Clermont-Ferrand est dernière de sa catégorie".

Voir l'intégralité de l'étude réalisée par Arthur Loyd : cliquez-ici

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus