• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Meurtre de la rue des Montagnards à Chamalières : première journée de procès

Assises de Riom. Image d'illustration / © Thierry Zoccolan/AFP
Assises de Riom. Image d'illustration / © Thierry Zoccolan/AFP

Alphonse D, un homme de 52 ans, est jugé depuis ce lundi 22 mai à la cour d'assises de Riom pour un meurtre commis le 14 novembre 2014 à Chamalières, rue des Montagnards. Un meurtre sur fond de trafic de stupéfiants pour lequel il clame son innoncence depuis son arrestation. 

Par Laurent Pastural avec Valérie Riffard

"C'était un accident du travail" voilà comment Alphonse D a qualifié la mort de Mokrane A au psychiatre qui l'a expertisé suite à sa mise en examen le 16 décembre 2014 pour assassinat. Des termes cités aujourd'hui à l'audience et qui ont amené l'accusé à réaffirmer qu'il était bien lié à la victime par des affaires de stupéfiants et que le soir du drame, les deux hommes étaient bien ensemble rue des Montagnards à Chamalières. Mais selon lui, ils auraient été victimes d'un rip deal, un braquage lié au trafic de drogue qui aurait mal tourné puisque Mokrane A a été abattu de plusieurs balles alors qu'Alphonse D parvenait à prendre la fuite.


"Employer cette expression accident du travail c'est nier la douleur des victimes"soutient Me Jean-François Canis, avocat des parties civiles.


Agé de 34 ans, la victime était originaire du Val d'Oise et venait régulièrement dans le Puy-de-Dôme pour des affaires de stupéfiants où il a rencontré Alphonse D quelques mois avant les faits. 

Une dette de drogue à l'origine du meurtre ?

Devenu l'un de ses revendeurs, l'accusé aurait alors accumulé une dette de 12.000 euros, dette qui pourrait être le mobile de ce crime.
Un crime qu'Alphonse D a toujours nié depuis sa mise en examen. Un crime pour lequel il encourt la perpétuité, puisqu'il a été commis en état de récidive légale, l'homme ayant déjà été condamné pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteur.
Meurtre de la rue des Montagnards à Chamalières : première journée de procès
Alphonse D, un homme de 52 ans, est jugé depuis ce lundi 22 mai à la cour d'assises de Riom pour un meurtre commis le 14 novembre 2014 à Chamalières, rue des Montagnards. Un meurtre sur fond de trafic de stupéfiants pour lequel il clame son innoncence depuis son arrestation. Intervenant Maitre Jean-François Canis, Avocat des parties civiles . - France 3 Auvergne - Valérie Riffard Jean Jazeix Gilles Malfray

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Agression du maire de Saint-Alban-les-Eaux lors de la fête du 15 Août

Les + Lus