Cet article date de plus de 4 ans

Meurtre de la rue des Montagnards à Chamalières : première journée de procès

Alphonse D, un homme de 52 ans, est jugé depuis ce lundi 22 mai à la cour d'assises de Riom pour un meurtre commis le 14 novembre 2014 à Chamalières, rue des Montagnards. Un meurtre sur fond de trafic de stupéfiants pour lequel il clame son innoncence depuis son arrestation. 
Assises de Riom. Image d'illustration
Assises de Riom. Image d'illustration © Thierry Zoccolan/AFP
"C'était un accident du travail" voilà comment Alphonse D a qualifié la mort de Mokrane A au psychiatre qui l'a expertisé suite à sa mise en examen le 16 décembre 2014 pour assassinat. Des termes cités aujourd'hui à l'audience et qui ont amené l'accusé à réaffirmer qu'il était bien lié à la victime par des affaires de stupéfiants et que le soir du drame, les deux hommes étaient bien ensemble rue des Montagnards à Chamalières. Mais selon lui, ils auraient été victimes d'un rip deal, un braquage lié au trafic de drogue qui aurait mal tourné puisque Mokrane A a été abattu de plusieurs balles alors qu'Alphonse D parvenait à prendre la fuite.


"Employer cette expression accident du travail c'est nier la douleur des victimes"soutient Me Jean-François Canis, avocat des parties civiles.


Agé de 34 ans, la victime était originaire du Val d'Oise et venait régulièrement dans le Puy-de-Dôme pour des affaires de stupéfiants où il a rencontré Alphonse D quelques mois avant les faits. 

Une dette de drogue à l'origine du meurtre ?

Devenu l'un de ses revendeurs, l'accusé aurait alors accumulé une dette de 12.000 euros, dette qui pourrait être le mobile de ce crime.
Un crime qu'Alphonse D a toujours nié depuis sa mise en examen. Un crime pour lequel il encourt la perpétuité, puisqu'il a été commis en état de récidive légale, l'homme ayant déjà été condamné pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteur.
durée de la vidéo: 01 min 30
Meurtre de la rue des Montagnards à Chamalières : première journée de procès ©France 3 Auvergne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assises justice société