"On sent qu'ils sont à fond" : les fans de l'ASM Clermont Auvergne vont se déplacer en masse à Bayonne

Invaincue depuis le début de l'année 2024, l'équipe de l'ASM Clermont Auvergne retrouve enfin des couleurs en 6e place au classement du Top 14. Après la victoire contre Lyon il y a 10 jours, plus de 1 000 supporters feront le déplacement pour soutenir leur équipe à Bayonne, ce samedi.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ils étaient plus de 17 000 pour accueillir Lyon au stade Marcel-Michelin de Clermont-Ferrand, le 3 février dernier. Soit 2 000 personnes de plus que l'affluence moyenne pendant cette saison. Après un début de championnat compliqué pour l'ASM Clermont Auvergne, l'an dernier, de nombreux supporters avaient déserté les tribunes.

"Il y a eu une défection des supporters (...) Mais il faut accepter que dans la vie d'un club, il y a des hauts et des bas", commente, philosophe, Frédéric Charrier, le coach adjoint de l'ASM. En enchaînant cinq matches consécutifs sans défaite depuis le début de l'année, l'équipe de rugby s'est remise sur de bons rails. Elle retrouve enfin des couleurs, avec sa 6e place au classement du Top 14, le championnat de France à XV.

"On a envie de gagner"

Fidèle supporter, Agnès a vécu de près cette traversée du désert hivernale : "On venait au stade, des fois on sortait bien dépités. Mais on supporte. On est là pour supporter, on n'est pas là pour leur rentrer dans le lard. Ce n'est pas notre travail."

Du côté de l'ASM aussi, "On sentait que le public était en attente", reconnaît Frédéric Charrier, encore marqué par "la déception contre Bordeaux, avec le premier match à guichet fermé" que le club n'a pas réussi à le gagner.

On est contents que (les supporters) reviennent et on a envie de gagner des matchs pour leur donner des émotions

Frédéric Charrier, coach adjoint de l'ASM

Un retour des supporters à la maison, au stade Michelin, comme à l'extérieur. Samedi, ils seront plus de 1 000 à faire le déplacement à Bayonne."On sent cette communion. On a senti qu'ils étaient toujours derrière nous, ils ne nous ont jamais lâchés, c'est là qu'on reconnaît les grands supporters", s'enthousiasme Killian Tixeront, troisième ligne à l'ASM.

"On sent qu'ils sont à fond, qu'ils ont retrouvé du poil de la bête (...) Ils ont été incroyables. Ils aiment vraiment ce club, ils nous aiment vraiment. À nous de leur rendre", relance l'arrière de l'équipe, Joris Jurand. Pour leur rendre justement, cela passera par un beau match à Bayonne. Une équipe invaincue à domicile, depuis plus de deux ans.

Propos recueillis par Marie Le Bobinnec / France 3 Auvergne