Puy-de-Dôme : la foire-exposition de Clermont-Cournon fait face à la crise

La foire-exposition de Clermont-Cournon (Puy-de-Dôme) aura lieu du 12 au 20 septembre. Malgré les conséquences de la crise du coronavirus COVID 19 qui ont fortement impacté l’organisation de cet événement, 400 exposants sont attendus, ainsi qu’une exposition sur le thème de Venise.

Si la foire-exposition de Clermont-Cournon se déroulera du 12 au 20 septembre malgré la crise sanitaire, son fonctionnement sera modifié. « On subit les conséquences de la crise économique, certains secteurs et entreprises ne peuvent pas participer. Par exemple le secteur de l’automobile a été fortement impacté, alors cette année, au lieu des 10 000 m² habituels, l’automobile n’occupera que 3 000 m² », explique Catherine Merlot, directrice générale de la foire. L’année dernière, 470 exposants avaient participé à la foire, cette année, 400 sont attendus. « C’est aussi lié à un choix de certaines grandes entreprises de ne plus prendre part aux foires et aux salons. L’arrêt brutal de notre commercialisation au début du confinement a joué un rôle, évidemment », ajoute Catherine Merlot.

Eviter les rassemblements

Pour ce qui est des mesures sanitaires, la direction a pris la décision de recevoir les seniors gratuitement tous les jours de la semaine, contre 2 jours auparavant, afin d’éviter les rassemblements. « Nous avions l’habitude de leur proposer des spectacles, mais cette année, on préfère éviter de rassembler 200 ou 300 personnes au même endroit. On a décidé de privilégier les animations en ambulatoire, avec des comédiens qui se déplaceront un peu partout dans la foire », précise Catherine Merlot. Les « allées vastes » du lieu devraient également permettre de respecter la distanciation sociale.

Attirer les visiteurs 

Avec 11 millions d’euros de retombées économiques l’an dernier et 140 emplois créés ou préservés grâce à la foire, l’annulation a été rapidement écartée par Catherine Merlot : « Ca a été envisagé mais la santé économique des entreprises dépend en partie d’événements comme le nôtre, alors on a fait le choix du maintien. On essaye de rendre la foire attractive avec l’exposition sur Venise de 1 500 m² et un jeu, composé de cartes à gratter, qui permettent de gagner des bons d’achats à utiliser directement sur la foire », explique Catherine Merlot.

Incertitude de la fréquentation

Un grand marché italien, avec des producteurs venus d’Italie, sera également proposé aux visiteurs. Les grands absents de la foire seront cette année les démonstrateurs qui tournent habituellement de foire en foire et dont l’activité a été interrompue pendant de longues semaines. Les organisateurs espèrent que le public, quant à lui, sera au rendez-vous. L’an dernier, 124 000 visiteurs s’étaient rendus à la foire-exposition.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs foires fêtes locales événements