Rugby. Challenge Cup : l'ASM Clermont veut s'offrir une bulle d'oxygène contre l'Ulster en quart de finale

L'ASM Clermont Auvergne doit encore patienter quelques heures avant d’affronter l'Ulster, en quart de finale de la Challenge Cup, ce samedi 12 avril. Dans une situation délicate en Top 14, les Auvergnats espèrent s’offrir une bouffée d’oxygène en Challenge Cup, la petite Coupe d’Europe.

Les supporters de l’ASM Clermont Auvergne, présents à l’entraînement, ce mercredi 10 avril, au Stade Marcel-Michelin, sont venus estimer l’état des troupes, à quelques jours du quart de finale contre la province irlandaise de l'Ulster. Une réception dans le cadre de la Challenge Cup, la "petite" Coupe d’Europe, que les Jaunards ont remportée à trois reprises. 

La centaine de personnes présentes croient toujours en leur équipe qui les déroute un peu depuis le début de la saison. Mateo, jeune supporter, analyse la situation : "c’est un peu dommage parce qu’ils dominent mais ils n’arrivent jamais à marquer quand ils sont dans les 5 (derniers) mètres. Ce qui fait qu’on est 12e [ndlr : 11e, en championnats, ce vendredi 12 avril]." Pour lui, cette Coupe d’Europe peut faire du bien "au mental" et "pour la confiance". Alexis, autre supporter venu assister à la séance, appuie cette idée : "c’est un peu la pastille qui fait de l’air et qui peut permettre de nous relancer. Ça fait un bol d’air frais. Ça tombe au bon moment, on va dire."

L'ASM reste sur deux défaites contre l'Ulster

Les hommes de Christophe Urios ont trois matches à disputer pour ajouter un titre au palmarès du club et devenir ainsi l’équipe la plus titrée de la compétition. Actuellement, elle partage le record égalité avec les Londoniens des Harlequins, trois sacres en Challenge Cup. Les Jaunards se sont imposés en 1999, 2007 et 2019.

Mais le chemin est encore long et la rencontre à venir contre l'Ulster est un vrai défi. Les Clermontois restent sur deux défaites de rang contre les Irlandais, en décembre 2021 et janvier 2022, dans le cadre de matches de poule de la Champions Cup. D'ailleurs, c'est la première fois que les deux équipes vont s'affronter en phase finale d'une Coupe d'Europe. Précédemment, l'ASM possède un historique négatif face à l'Ulster, trois victoires pour cinq défaites, dont une à domicile.

Ce samedi 6 avril, en huitièmes de finale, les Auvergnats sont sortis victorieux à domicile contre les Toyota Cheetahs (27-22), malgré une grosse remontée des Sud-Africains, en fin de rencontre. Un mal récurrent qu’il faut effacer, souligne Julien Laïrle, entraîneur des avants et de la défense à l'ASM Clermont Auvergne.

Il faut anticiper, arrêter d’être surpris, avoir un coup d’avance sur l’adversaire

Julien Laïrle

Entraîneur des avants et de la défense à l'ASM Clermont Auvergne

"Aujourd’hui, à chaque fois qu’on perd un ballon ou à chaque fois qu’il se passe quelque chose qu’on n’avait pas prévu, on est tout le temps surpris de tout. Donc, il faut anticiper, arrêter d’être surpris, avoir un coup d’avance sur l’adversaire. J’attends que les mecs montrent de la communication parce que c’est comme ça que collectivement, on sera performants. Et j’attends qu’on mette plus d’intensité, notamment dans nos montées défensives. Aujourd’hui, on attend trop l’adversaire."

La qualité manquante mise en avant par Julien Laïrle est justement celle qu'il retient pour l'Ulster. L'équipe irlandaise "l’a montré [Ndlr, contre Montpellier], c’est équipe d’expérience qui ne panique pas, qui est confiante sur ses bases à l’image du match."

Une supportrice espère également voir de "belles choses" durant 80 minutes et pas seulement sur "60 minutes". En clair, tous, supporters, entraîneurs, espèrent une débâcle irlandaise dans une chaude ambiance clermontoise. Et s’offrir ainsi un peu de baume au cœur dans une saison un peu étouffante, marquée par la lutte pour le maintien en Top 14. Pour rappel, le coup d'envoi de la rencontre sera donné ce samedi 13 avril, au stade Marcel-Michelin, à 13 heures 30.

Le match sera à suivre sur France 3 et sur france.tv.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité