• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Runs à Clermont-Ferrand : 100 amendes à 135 euros pour les spectateurs

Vendredi 3 mai, la police de Clermont-Ferrand a verbalisé 100 véhicules, à 135 euros, pour stationnement gênant. / © MaxPPP/François Destoc
Vendredi 3 mai, la police de Clermont-Ferrand a verbalisé 100 véhicules, à 135 euros, pour stationnement gênant. / © MaxPPP/François Destoc

Dans la soirée du vendredi 3 mai, une pluie d'amendes à 135 euros s'est abattue avenue Louis Blériot à Clermont-Ferrand. Les spectateurs venus assister aux runs ont été verbalisés pour stationnement gênant. La police nationale entend mettre un terme à ces rassemblements. 

Par D.Cros

Tous les vendredis soirs, c’est la même chose. Des runs se déroulent avenue Louis Blériot à Clermont-Ferrand. En moto ou en voiture, des courses sont organisées au mépris du code de la route. Ni les radars, ni les ralentisseurs, ni les barrières n’arrêtent les coureurs pas même les interventions régulières des forces de l’ordre.

D’ordinaire, la police contrôle et verbalise les participants. Vendredi 3 mai, elle a changé de tactique et a ciblé les voitures des spectateurs.

Pour regarder les courses, le public se positionne de chaque côté de l’avenue, dans les contre allées qui permettent d’accéder aux entreprises.

En une soirée, la police a verbalisé 100 véhicules. Le montant de l’amende pour stationnement gênant est fixé à 135 euros. Bilan de la soireé : 13 500 euros pour tenter de mettre fin à ces runs. 
 

Un peu plus tôt dans la journée, la police a effectué d’autres contrôles dans les rues de Clermont-Ferrand. Elle a relevé : 2 défauts de permis, 2 conduites sous l’emprise de stupéfiants et 1 conduite malgré une suspension de permis.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : 70 postes supprimés à Dietal, les salariés toujours mobilisés

Les + Lus