Tempête Frederico. Pourquoi le vent a soufflé si fort à Clermont-Ferrand

La tempête Frederico a tout balayé à Clermont-Ferrand, avec des rafales très localisées sur l’ouest du département, ce jeudi 16 novembre. Mais alors, d’où viennent ces bourrasques atteignant les 126 km/h ? Un météorologue décrypte le phénomène.

Ce jeudi 16 novembre, des rafales allant jusqu’à 130 km/h étaient prévues à Clermont-Ferrand et dans le Puy-de-Dôme. La coupable : la dépression Frederico. Une rafale de 126 km/h a été enregistrée à Clermont-Ferrand, et des dégâts considérables répertoriés. Vitres du tram brisées, toitures envolées, arbres sur la chaussée... La tempête a tout balayé sur son passage. “Les vents les plus violents sont sur l’est des massifs montagneux, mais sur l’ouest du département. Si on prend l’exemple de Chastreix-Sancy, qui se trouve à 1 400 mètres d’altitude, on n’a pas dépassé les 100 km/h, 91 km/h au plus fort de la tempête. C'est très spécifique et ce n’est pas forcément là où on l’attend“, explique Alexandre Letort, météorologue de Météovergne.  

Des bourrasques localisées

Il explique d’où viennent ces vents violents : “Le vent bute contre un relief et il y a un effet cascade, le vent redescend de l’autre côté ce qui crée des vents violents. Il y a un effet de foehn. L’autre phénomène qui est associé, c’est qu’on a un très beau temps au-dessus de Clermont-Ferrand. Le vent comprime l’air, réchauffe l’air, et les nuages disparaissent. On a donc une tempête et quand même du beau temps !” Et selon lui, le vent était surtout sur Clermont-Ferrand et l’ouest du Puy-de-Dôme : “On est sur le secteur où le potentiel de vent était le plus marqué, avec un vent amplifié à un niveau très localisé. Le vent va rapidement faiblir en première partie de nuit.” 

Des valeurs proches des records

Mais alors, doù vient Frédérico ? “On a une dépression qui passe sur le nord de la France, c’est une zone de mauvais temps accompagnée de vent fort. Ce vent d’ouest se renforce lorsqu’il rencontre des reliefs. La vigilance orange est vraiment centrée sur le Puy-de-Dôme. Si on zoome un peu, elle est sur le secteur situé entre l’ouest de la Chaîne des Puys et l’ouest de la Limagne. Le vent d’ouest déferle en passant les reliefs et donne des rafales avec des pointes à 100, 120 km/h. Le maximum recensé est de 126km/h à Clermont-Ferrand – Aulnat”, explique Alexandre Letort. “C’est beaucoup”, puisque le record s’élève selon lui à 129 km/h dans cette zone. Ces 126 km/h représentent donc des valeurs “assez fortes” pour le secteur. 

-Propos recueillis par Romy Ho A Chuck pour France 3 Auvergne

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité