Top 14 : l’ASM s’impose face au Racing à domicile

Pour cette 5ème journée du Top 14, l'ASM s'est imposée face au Racing 92, le score final est de 23 à 21. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Pour cette 5ème journée du Top 14, l'ASM s'est imposée face au Racing 92, le score final est de 23 à 21. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

L’ASM a affronté le Racing 92 à domicile ce samedi 23 septembre. L’équipe auvergnate sort victorieuse de la confrontation mais le score final est serré (23-21). 

Par AFP.

L’ASM a arraché une deuxième victoire consécutive dans la douleur face au Racing 92, dans le choc entre les deux derniers champions de France, ce samedi 23 septembre en ouverture de la 5ème journée du Top 14.

Les Auvergnats n’ont pas fait d’étincelles mais l’essentiel est là : ils enchaînent une semaine après la correction infligée aux Brivistes (62-6) et se replacent provisoirement dans le bon wagon (5e, 13 points) après un début de saison manqué (deux défaites dont une claque reçue à La Rochelle 51-20).

Alivereti Raka a marqué son 5ème essai de la saison 



Privés à la dernière minute de leur centre Damian Penaud, blessé durant l'échauffement,les Clermontois ont en revanche encore bénéficié des prouesses de leur autre pépite, Alivereti Raka.

Le Fidjien, sorti sur blessure à la mi-temps, a signé son cinquième essai de la saison en prenant le meilleur dans les airs sur Virimi Vakatawa (6e) après une transversale de l'ouvreur Camille Lopez, avant d'offrir le deuxième essai clermontois (37e, 14-11) à Nick Abendanon qui redonnait trois points d'avance aux Auvergnats juste avant la pause.

Le Racing dangereux jusqu'à la dernière minute 



Car entretemps, le Racing, privé de Dan Carter mais venu avec des ambitions, avait pris l'avantage sur un essai de Teddy Thomas (12e) après une merveille de passe à l'aveugle de Virimi Vakatawa, puis une pénalité de Teddy Iribaren (16e, 7-11).

Fort d'une conquête retrouvée en seconde période, l'ASM est parvenue à capitaliser grâce au pied de Lopez et à prendre le large sur trois pénalités (42e, 47e, 52e).

Mais dans une fin de match marquée par trois cartons jaunes (Lee et Chaume pour Clermont, Imhoff pour le Racing), les Franciliens sont revenus à deux points après leur essai de pénalité et ont fait peur au champion en titre jusqu'au bout et un grattage précieux de Rémi Lamerat dans un ruck.


 

Sur le même sujet

A Clermont-Ferrand et Chamalières (63), mobilisation des personnels de Sainte-Marie

Près de chez vous

Les + Lus