Coronavirus COVID 19 : restez connectés avec vos événements culturels préférés en Auvergne

En raison de l'épidémie de coronavirus COVID 19, vous ne pouvez plus sortir, alors visitez les expos du Frac Auvergne depuis votre canapé, écoutez l’orchestre d’Auvergne, les artistes de la Comédie de Clermont dans votre chambre et tous les soirs prenez rendez-vous avec le festival Vidéoformes.

Frac Auvergne, Comédie de Clermont ou Orchestre national d'Auvergne : pendant le confinement, les lieux de culture vous ouvrent virtuellement leurs portes.
Frac Auvergne, Comédie de Clermont ou Orchestre national d'Auvergne : pendant le confinement, les lieux de culture vous ouvrent virtuellement leurs portes. © v.mathieu
En ces temps de confinement lié à l'épidémie de coronavirus COVID 19, la culture vient à vous. Aidées par leur offre numérique, les structures locales essaient de garder le lien avec leur public. En Auvergne, la culture veut tromper l’ennui. Une fois les livres posés et la télé éteinte, d’autres évasions sont possibles et les lieux culturels contraints à la fermeture ont pensé à vous.

Tout seul au musée

 C'est le moment de se balader tout seul dans les musées. Jean-Charles Vergne, directeur du Frac Auvergne : "On a vraiment la volonté de mettre tous nos contenus en accès libre, nos catalogues sur des expositions phares comme David Lynch ou Gregory Crewdson sont épuisés depuis longtemps, on les met en consultation sur Facebook et Instagram. Ce temps long passé chez soi peut être l’occasion de revoir des choses importantes sur lesquelles on est passés trop vite."
Tous les deux jours sur Facebook, un flashback sur une expo passée. David Lynch en Auvergne ? On n’en croyait ni nos oreilles ni nos yeux, et pourtant…
Revivez donc l’année 2012 et l'expo David Lynch "Man waking from dream".

Une visite virtuelle

Autre  belle redécouverte, la visite virtuelle de l’exposition Gregory Crewdson. Lui aussi est un artiste rare : ce photographe américain réalise des clichés de la vie américaine en les mettant totalement en scène et les éclaire avec des techniques de cinéma. Des images de la vie quotidienne légèrement angoissantes qui peuvent nous faire réfléchir à la soudaine solitude créée par la pandémie de coronavirus.
Ici la visite virtuelle de l’expo Gregory Crewdson.
Et là l'interview de l’artiste.
 
Autre nouveauté, la mise à disposition de chroniques sur des œuvres d’art. Des podcasts nommés « cartels » , cinq par jour pendant un mois seront à l’écoute sur le Facebook du Frac Auvergne à partir de lundi 30 mars.
 

Un orchestre dans votre salon


L’orchestre d’Auvergne s’invite dans votre salon grâce à son label digital. Les enregistrements de la symphonie numéro 7 de Beethoven, les variations Goldberg de Bach ou encore Souvenir de Florence de Tchaikovsky ont tous été réalisés en live et vous font revivre les émotions passées aux concerts.

Des artistes à la maison

 Du côté de la Comédie de Clermont, les artistes invités pendant la saison se dévoilent dans L’Aire Libre, une émission de web radio réalisée avec nos confrères de France Bleu Pays d’Auvergne. Si vous avez aimé "La Dernière Saison" du Cirque Plume, l’interview d’un de ses membres fondateur Pierre Kudlak vous fera découvrir l’aventure Plume de sa création à aujourd'hui.
 
Le festival d’arts numérique Videoformes propose de donner une autre vie aux œuvres présentées un trop court moment en 2020 : chaque jour à 21 heures une proposition en ligne sur les vidéos en compétition, des performances d’artistes. Après 24 heures, une autre œuvre prendra le relais.
Premier rendez-vous Videoformes CoCo ( Corona Confinement) jeudi 26 mars à 21 heures.

Enfin si vous êtes à cours de livres, Clermont Métropole offre à tous ses habitants un accès direct et gratuit à sa bibliothèque numérique.

Et pour aller encore plus loin, tapez les hashtags #RestezChezVous et #CultureChezNous : offres musicales, spectacles, live, etc... dans cette période de confinement, l'actualité culturelle est certes ralentie mais toujours vivace.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 société culture