Grand trail de Clermont-Ferrand : la folle descente du Puy-de-Dôme

380 participant(e)s se sont levés tôt samedi 7 septembre pour une épreuve de course à pied inhabituelle. Au sommet du Puy-de-Dôme, les coureurs se sont élancés pour "une folle descente" de 34 kilomètres sur les pentes du volcan d’Auvergne, avec beaucoup de dénivelé négatif.
 

Au sommet du Puy-de-Dôme le 7 septembre, les coureurs ont pris le départ d'une "folle descente" de 34 kilomètres.
Au sommet du Puy-de-Dôme le 7 septembre, les coureurs ont pris le départ d'une "folle descente" de 34 kilomètres. © A. Albert/France 3 Auvergne
Au petit matin, la température n'était pas trés élevée samedi 7 septembre au sommet du Puy-de-Dôme, prés de Clermont-Ferrand. Et pourtant, les shorts et les chaussures de running étaient de sortie. 380 coureurs étaient prêts à s'élancer pour un trail pas comme les autres.

La "Directissime" est une course à pied inhabituelle, toute en descente : "C'est la première fois que je vois en France une course en descente" s'étonne un participant. C'est en effet une première pour la 5ème édition du grand trail de Clermont-Ferrand. "Notre volonté, explique le directeur de course Mathieu Delaunay, était de se démarquer des autres épreuves."

Il fallait être en bonne condition physique pour accomplir cette "folle descente". Partis du sommet du Puy-de-Dôme à 1465 mètres d'altitude, les coureurs ont dévalé les pentes du volcan , traversé la forêt, la Chaîne des Puys, le plateau de Gergovie, avant de franchir la ligne d'arrivée au Zénith de Cournon d'Auvergne. Au total, 34 kilomètres et un magnifique panorama.
 
durée de la vidéo: 02 min 02
Grand trail de Clermont-Ferrand : la folle descente du Puy-de-Dôme ©France 3 Auvergne



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trail course à pied sport