Puy-de-Dôme : l'école française de cinéma de Riom fait peau neuve

A Riom, près de Clermont-Ferrand, l'école française de cinéma fait peau neuve. L'EFCAM se situe désormais dans l'ancienne bibliothèque municipale de la ville. Les étudiants ont découvert il y a quelques mois leur nouveau cadre d'études.   

L'école française du cinéma de Riom, près de Clermont-Ferrand, se réinvente et inaugure ses nouveaux locaux.
L'école française du cinéma de Riom, près de Clermont-Ferrand, se réinvente et inaugure ses nouveaux locaux. © M.Villaret/FTV

Installée provisoirement dans des locaux vétustes depuis 2018, l’EFCAM, l’école de cinéma de Riom, près de Clermont-Ferrand, se réinvente. L’école propose un BTS audiovisuel. Cadreurs, monteurs et ingénieurs du son en sortiront, après deux ans d'études. Ce lundi 1er mars, pour les deuxièmes années option image, c'est tournage extérieur, dans les rues de la ville. Pour Noé Pélissier, jeune Niçois, cette école était un choix, face aux 37 BTS audiovisuels proposés dans toute la France. « Je me suis renseigné aux journées portes ouvertes de l’EFCAM et ça m’a beaucoup intéressé parce que c’est une école où on fait pas mal de pratique notamment dans le cadre des TP, donc ça m'a motivé ! »

Une école spécialisée dans les technologies modernes

Cette année, l'école inaugure de nouveaux studios, de nouvelles consoles et du nouveau matériel pour ses étudiants. Face à la formation publique d'audiovisuel du Greta au Puy-en-Velay, L'EFCAM ne se considère pas comme un concurrent : « Au Puy-en-Velay, ils sont réputés depuis longtemps. Ils ont un nombre de places limité et un grand nombre de demandes. A un moment donné, ils ne peuvent pas prendre tout le monde. Nous, on propose une offre complémentaire qui est peut-être plus axée sur des technologies actuelles, avec de la prise de vue, avec des Reflex, avec des gros capteurs, là où le Greta va faire plus de la télévision traditionnelle », explique Eric Morschhauser, directeur pédagogique de l'EFCAM.

Le BTS Image en pratique

Depuis 2018, cette école forme chaque année entre 50 et 60 nouveaux techniciens des métiers de l'audiovisuel, à raison de 16 élèves par promotion. Le BTS Image propose 480 heures de cours par an, 330 heures de TP et TD et 140 heures de stage par an. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, la prochaine journée portes ouvertes aura lieu le 20 mars prochain. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société cinéma culture