Puy-de-Dôme : plus de 70 personnes vaccinées dans un centre commercial d’Enval

Publié le
Écrit par S.B avec Marie Morin
Des centres de vaccination éphémères fleurissent dans le Puy-de-Dôme, dont 2 ce samedi 28 août.
Des centres de vaccination éphémères fleurissent dans le Puy-de-Dôme, dont 2 ce samedi 28 août. © Clementz Michel/MAXPPP

Sans rendez-vous, au plus près de vous : le vaccin contre le COVID prend ses quartiers dans les centres commerciaux. Deux centres de vaccination temporaires se sont installés à Issoire et à Enval dans le Puy-de-Dôme ce samedi 28 août.

Ce samedi 28 août, deux centres commerciaux d’Enval et d’Issoire (Puy-de-Dôme) se sont changés en centre de vaccination temporaire jusqu’à 18 heures. Aller se faire vacciner comme on va au supermarché est désormais une réalité. Une manière de rendre la vaccination la plus accessible possible et de convaincre les dernier indécis, ou ceux pour qui la vaccination n’était pas une priorité. Mais après plusieurs mois de campagne, à Enval, il n’était pas facile de trouver des candidats : « Nous, ça y est, on est à jour, les 2 doses », s’exclame une cliente. « Moi c’est fait et depuis longtemps », explique un autre client en passant devant le stand éphémère. « On a été les premiers nous, au mois de mai », se félicite une autre.

Les patients malgré tout au rendez-vous

Pourtant, certains profitent malgré tout de cette opportunité. Une patiente, par exemple, n’a plus le choix : elle doit se faire vacciner pour son travail. « En passant devant, le monsieur m’a dit que c’était sans rendez-vous, du coup ça fait l’occasion », explique-t-elle, profitant de la facilité d’accès de ce centre provisoire. D’autres sont venus en famille : « Mes deux filles doivent se faire vacciner du coup on a sauté le pas pour être tous ensemble. Au moins, on sera tous vaccinés et ce sera fait », explique un père de famille. Sa conjointe ajoute : « On s’est dit qu’il n’y avait pas assez de recul sur le vaccin. C’est la seule raison pour laquelle on a attendu la dernière minute ».

Plus de 70 personnes vaccinées

« L’objectif de cette opération c’est d’aller au plus proche des gens pour leur proposer une première ou une deuxième dose de vaccination contre le COVID 19 pour que les gens n’aient pas à faire la démarche d’aller chercher un rendez-vous sur Doctolib ou Santé.fr », affirme Benoît de la Torre Capitan, responsable du centre de vaccination. Les patients seront de retour le 18 septembre pour la 2ème dose. A 17 heures, soit une heure avant la fermeture, le centre temporaire avait déjà vacciné 70 personnes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.