Puy-de-Dôme : un octogénaire déclaré mort par erreur sur les avis d'obsèques

Déclaré mort mais bien vivant, Maurice Saunier, un octogénaire habitant Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) a eu la mauvaise surprise de lire son propre avis d'obsèques publié dans le journal local. Et pourtant, Maurice est bel et bien vivant...

Maurice Saunier, un octogénaire de Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme), a vu son avis d'obsèques publié par erreur dans le journal local le 14 février.
Maurice Saunier, un octogénaire de Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme), a vu son avis d'obsèques publié par erreur dans le journal local le 14 février. © J.Doumeng/FTV

Un octogénaire de Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) a été déclaré mort par erreur dans les avis d’obsèques du quotidien local, mais c’est bel et bien vivant que Maurice Saunier a découvert avec stupeur, dans le journal, l’annonce de sa propre mort. « La crémation aura lieu le dimanche 14 février 2020 à 14h30 au crématorium de Crouel », pouvait-on lire dans l’édition du dimanche 14 février.

Une erreur de l'agence funéraire

Cette erreur vient en fait d’une agence funéraire dans laquelle Maurice Saunier s’est rendu quelques jours plus tôt avec son contrat obsèques pour faire établir un devis. « Ce jour-là, j’avais 3 avis d’obsèques qui étaient en attente, dont un que je devais valider. Malheureusement, quand j’ai validé, je n’ai pas validé le bon », explique Sylvain Vallazza, responsable de l’agence de pompes funèbres de Saint-Eloy-les-Mines.

Des proches inquiets

Cette annonce a, bien-sûr, effrayé les proches de Maurice Saunier : « Moi, je venais de chez un copain que je n’avais pas vu depuis longtemps, il m’a dit « Ah, tu me fais plaisir, Jésus est là, tu es ressuscité », plaisante l’octogénaire. « J’ai pleuré, j’ai craqué. Ca a été plus fort que moi, parce que, dans ma tête, j’embête tout le monde. De mon vivant, j’ai embêté tout le monde, j’ai fait faire du souci à tout le monde. J’ai de la famille du côté de mon frère, heureusement que je les ai prévenus au bon moment parce qu’ils allaient débarquer. »

Maurice Saunier en pleine santé

Maurice Saunier vit bien avec un double pontage coronarien, un col du fémur sous surveillance et un vaccin du COVID. Il n'est donc pas à l'article de la mort. « Il y a l’ancien propriétaire avec qui on est amis, qui m’a téléphoné et qui m’a dit « Ne vous inquiétez pas Maurice, quand il vous arrive quelque chose comme ça, ça prolonge la vie de 12 ans ! »

Un homme annoncé décédé par erreur

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets