• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : pourquoi la piscine municipale de Thiers est fermée depuis 3 mois

Le grand bassin de la piscine municipale de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, n'a pas été remis en eau depuis q'une expertise préconise d'importants travaux pour consolider la structure du bâtiment. / © S. Montero / France 3 Auvergne
Le grand bassin de la piscine municipale de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, n'a pas été remis en eau depuis q'une expertise préconise d'importants travaux pour consolider la structure du bâtiment. / © S. Montero / France 3 Auvergne

Depuis le 18 février, la piscine municipale de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, est fermée. Pour une durée indéterminée. Une expertise menée à l’occasion de la dernière vidange des bassins a pointé d’importants problèmes de structure. 

Par SM

Fermée depuis le 18 février, la piscine municipale de Thiers dans le Puy-de-Dôme va-t-elle rouvrir ? La question se pose sérieusement, alors que l'établissement, vieillissant, accumule les soucis ces dernières années. Il y a 3 mois, la municipalité a profité d’une traditionnelle opération de vidange des bassins pour faire réaliser un diagnostic complet de la structure. Le cabinet d’experts mandaté préconise d’importants travaux, avant toute remise en eau. Il faut dire que le bâtiment, qui date du début des années 70, accuse justement le poids des ans….

Sur les murs, les piliers, ou au sol courent d’inquiétantes fissures. Par endroit, le carrelage s’en va, la maçonnerie et le métal s’effritent. Au plafond, des filets ont été installés pour empêcher la chute des lattes de bois sur les bassins. Sans parler de la tuyauterie moribonde… Au cours de ces deux ou trois dernières années, la municipalité a investi 275 000 euros dans des travaux d’urgence. Mais là, la facture pourrait s’avérer plus salée. « Les premières estimations font apparaître que pour consolider la structure et mettre en sécurité le bâtiment, nous serions dans l’ordre du million d’euros, voire plus selon la nature des travaux, avec une fermeture d’au moins 8 mois », explique Claude Nowotny, le maire de Thiers.
 

Le dilemme du maire


Un vrai dilemme pour l’élu, alors que la construction d’un nouveau centre aquatique à l’échelle de la communauté de communes Thiers Dore et Montagne, est en projet. « Sachant que ce nouveau centre va ouvrir dans 2 ans, est-ce que Thiers a les moyens de fermer cette piscine presque un an et d’engager un million de travaux ? La question mérite d’être posée », s’interroge Claude Nowotny. Avant de trancher, l’élu attend les conclusions d’une nouvelle expertise, le 20 mai.

Problème : les usagers se retrouvent sans bassin dans l’arrondissement. Pour trouver une piscine couverte aux alentours, il faut se rendre à Billom, Lempdes ou Bellerive-sur-Allier près de Vichy, soit à une bonne trentaine de minutes de la cité coutelière en voiture, voire plus. Et la piscine municipale René Barnerias est un équipement très fréquenté. Par les particuliers, mais aussi les clubs sportifs et les établissements scolaires, qui ont dû suspendre l’apprentissage de la natation. Sans parler des pratiques plus poussées, comme pour la section sportive compétition et natation synchronisée du collège local.
 

Les clubs sportifs très inquiets


« Malheureusement, on voit bien qu’on va avoir beaucoup de mal à poursuivre la section sportive dans les conditions dans lesquelles nous sommes aujourd’hui. Ca nécessiterait de partir sur des bassins éloignés de la communauté de communes de Thiers, ce qui implique forcément des désagréments qui sont quasi insurmontables », observe Dominique Bès, le principal du collège Audembron.

« Le gros problème que l’on a, c’est que nos licenciés ne trouvent pas d’autres piscines pour aller s’entraîner. On avait de l’aquagym, la plupart de nos adhérents ont été obligés d’arrêter. En natation, on faisait du loisir et de la compétition. Les compétitions, on ne participe pratiquement plus parce que nos jeunes ne s’entraînent pas, ils sont démotivés » raconte Françoise Angély, présidente du club SAT Natation, avant de s’inquiéter : « des gens qui arrêtent la natation, ils ne sont pas près de revenir… Tous les clubs à qui c’est arrivé, ils ont baissé de moitié, voire 2/3 au niveau des adhérents. On se dit que ça va être très dur pour nous de reprendre après ».
 

Un nouveau centre aquatique en 2021


Combien de temps ? C’est la question que beaucoup se posent à Thiers. La fermeture de la piscine municipale accroît le sentiment d’urgence. Et les regards se tournent vers la communauté de communes Thiers Dore et Montagne, qui porte le projet du nouveau centre aquatique. Déjà dans les cartons, il doit voir le jour sur la base de loisirs Iloa, à l’extérieur de Thiers.
« Le groupement de constructeurs va être choisi début juillet pour une pose de première pierre à l’automne et un premier nageur ou une première nageuse deux ans plus tard, à l’automne 2021. On ne peut vraiment pas faire plus vite, on fait tout pour aller le vite possible », assure Tony Bernard, le président de la communauté de communes.

 
Fermeture provisoire ou définitive pour la piscine de Thiers ?
Intervenants : Claude Nowotny, maire (PCF) de Thiers ; Françoise Angely, pdte SAT Natation ; Tony Bernard, pdt de Thiers Dore et Montagne


 

Sur le même sujet

Bébés nés sans bras

Les + Lus