Quatre villes de la région vont accueillir un service des finances publiques

La liste des 50 premières villes qui accueilleront des services des finances publiques délocalisées a été présentée par Bercy. Quatre communes sont dans la région. 
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, en visite dans un centre des Impôts à Lyon en janvier 2019
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, en visite dans un centre des Impôts à Lyon en janvier 2019 © France 3 Rhône-Alpes
Le ministère de l’Action et des Comptes publics a dévoilé ce mercredi 29 janvier la sélection des collectivités qui accueilleront des services des finances publiques actuellement localisés dans les grandes métropoles. Aux termes de cette réunion, une première liste de 50 collectivités qui présentent toutes les caractéristiques recherchées a été retenue. La commune de Roanne dans le département de la Loire en fait partie. De même que Valence (Drôme),  Tournon (Ardèche) et Le Puy-en-Velay (Haute-Loire).
 

Objectif : rapprocher les administrations des citoyens

"Cette démarche s'inscrit dans l'objectif fixé par le Président de la République et le Premier ministre de rapprocher les administrations de nos concitoyens. C’est une des réponses à la crise de confiance envers l’État des populations éloignées des grandes agglomérations, qui tient notamment à la disparition de certains services publics."
Un appel à candidatures avait été lancé le 17 octobre 2019 auprès des collectivités locales qui souhaitaient accueillir des services de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) actuellement situés en Île-de-France et dans les grandes métropoles.
408 collectivités, présentes dans 84 départements et représentatives de nos territoires, ont répondu à cet appel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets