Qui est Meïssa Ameur, Miss Auvergne 2019 ?

Le 14 décembre prochain, à Marseille, Meïssa Ameur représentera l'Auvergne au concours Miss France. / © Jonathan Vincent
Le 14 décembre prochain, à Marseille, Meïssa Ameur représentera l'Auvergne au concours Miss France. / © Jonathan Vincent

Vendredi 18 octobre, à Montluçon, Meïssa Ameur a été élue Miss Auvergne 2019. Cette Clermontoise de 21 ans représentera l’Auvergne au concours Miss France le 14 décembre prochain.
 

Par Catherine Lopes

Meïssa Ameur n’oubliera pas cette soirée du vendredi 18 octobre, à Montluçon. C’est le jour de son sacre de Miss Auvergne, un an après avoir déjà été élue 1ere dauphine. Elle raconte : « Je n’y ai pas cru. Ce n’était pas possible. J’ai immédiatement pensé à mon papa quand j’ai été élue. Je l’avais enterré la veille de mon élection. Depuis toute petite on partageait ce goût de voir Miss France à la télévision. Mon père me disait qu’un jour ce serait mon tour. Il m’a donné la force de me présenter ». Derrière ce drame, se cache une jeune fille de 21 ans pleine de vie.

Je rigole tout le temps

Elle explique : « Ce qui fait ma force, c’est mon naturel. Et puis je suis très attachée à certaines valeurs. Ce qui me caractérise, c’est ma joie de vivre. Je rigole tout le temps ». Cette étudiante en 2e année de licence de droit à Clermont-Ferrand rêve de devenir un jour avocate dans le domaine de la petite enfance. Depuis son élection, difficile pour elle de reprendre le chemin de l’université, tant les sollicitations sont nombreuses, mais elle suit les cours de droit à distance. « C’est très dur, mais j’ai l’habitude d’être très occupée » confie-t-elle.

Sport et chanson française

Meïssa est très sportive. Elle a ainsi dès son plus jeune âge pratiqué le tennis, la gymnastique, la lutte, la boxe, l’équitation ou encore l’athlétisme. Elle souligne : « Le sport, c’était la passion de mon papa. Cela m’a donné une réelle éducation ». Autre passion pour la jeune femme : la chanson française. Elle apprécie tout particulièrement Jacques Brel et Marie Laforêt. Le 14 décembre prochain, elle représentera l’Auvergne à Marseille lors de l’élection de Miss France. Une étape qu’elle attend avec impatience. Elle affirme : « Je compte avant tout sur le soutien du public, et surtout ici en Auvergne. Il faut que la région se mobilise. Je trouve qu’ici les gens ne sont pas assez au courant de l’élection ». Avant l’élection finale, Meïssa s’envolera bientôt pour Tahiti afin de préparer l’événement.

 

Sur le même sujet

Les + Lus