• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Une randonneuse mordue par une vipère à Saint-Pierre-de-Chartreuse

La morsure de vipère s'avère très nocive pour l'homme. / © Flickr CC Laurent Lebois ©
La morsure de vipère s'avère très nocive pour l'homme. / © Flickr CC Laurent Lebois ©

Une randonneuse de 60 ans, qui se promenait à Saint-Pierre-de-Chartreuse, a eu la mauvaise surprise de se faire mordre par une vipère, aux alentours de 12h30 ce jeudi 26 septembre. Les pompiers sont intervenus à l'aide de l'hélicoptère Dragon 38.

Par Sarah Rebouh

Une randonneuse a fait une mauvaise rencontre lors d'une balade dans le parc naturel régional de Chartreuse. Cette dernière est tombée nez à nez avec une vipère qui ne s'est pas fait prier pour la mordre. Les pompiers n'ont donc eu d'autre choix que d'intervenir très rapidement sur les lieux, à l'aide de l'hélicoptère Dragon 38. La victime a été transportée au CHU de Grenoble.

Que faire en cas de morsure de vipère ?


Contrairement aux couleuvres, les vipères s'avèrent extrêmement dangereuses. Lors d'une morsure, inutile d'utiliser une pompe à venin ou des produits pharmaceutiques classiques, le seul réflexe à avoir est de se rendre d'urgence à l'hôpital. En cas de crise de panique, il est préférable d'allonger la victime et de la calmer, afin de ne pas augmenter la vitesse de propagation du venin.

De nombreuses complications peuvent apparaître à la suite d'une morsure, notamment une forte douleur accompagnée de bleus. Par la suite, des vomissements, des douleurs abdominales ou encore des malaises peuvent survenir. « Avant l'arrivée en France des antivenimeux, il n'était alors pas rare de voir des patients mordus par une vipère rester trois mois en réanimation avec des problèmes aux reins. Certains restaient même très longtemps handicapés » confiait le Dr Patrick Harry, directeur du centre antipoison d'Angers, au Figaro.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Archives : les 20 ans du classement du Vieux-Lyon

Les + Lus