• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

REPLAY. Revoir “Parti Socialiste: la lutte finale ?” dans Dimanche en Politique

Dimanche en politique : quel avenir pour le parti socaliste ?

Un président qui renonce, un premier ministre-candidat qui démissionne, une primaire, dite de la gauche, dont l’existence est remise en cause. Mais où va le Parti Socialiste ? Pour en parler, nous avons reçu sur notre plateau Bernadette Laclais, Michel Destot et Benjamin Rosmini.

Par France 3 Alpes

Un président qui renonce, un premier ministre-candidat qui démissionne, une primaire, dite de la gauche, dont l’existence est remise en cause. Mais où va le Parti Socialiste ? Un éclatement ? Une refondation ? Actuellement, 12 personnes se sont déclarées candidates à la primaire de la gauche qui n’en a plus que le nom.

Le Parti de Gauche, avec Jean-Luc Mélenchon, les Verts avec Yannick Jadot, le PRG, avec Sylvia Pinel, et l’électron libre Emmanuel Macron, ne participeront pas à cette primaire.

Dans ces conditions, comment la gauche pourrait-elle présenter un candidat susceptible de rassembler suffisamment de suffrages pour être présente au second tour de l’élection présidentielle ? Pourquoi un tel éclatement ? Quelles sont les stratégies des uns et des autres ? N’assiste-t-on pas à des positionnements individuels basés sur l‘hypothèse d’un échec cuisant aux élections présidentielles ?

Le parti socialiste, traversé par des positions irréconciliables, comme l’a dit Manuel Valls, le 15 février dernier, pourra-t-il sortir indemne d’une élimination dès le premier tour des élections ? Va-t-on vers une refondation ou pire un éclatement du PS ?

Bagarre chez les leaders, désarroi chez les militants. Notamment dans les fédérations alpines et principalement iséroise, qui soutenait envers et contre tout François Hollande, sa personne et son bilan. Aujourd’hui, quel candidat vont-ils soutenir ? D’autant plus qu’ils considèrent que ceux qui sollicitent leurs suffrages, ont participé au renoncement de leur favori.

Et qui soutenir aux prochaines législatives alors qu’ils ignorent le vainqueur de la primaire et donc, le positionnement idéologique du parti dont il sera le leader.

Pour débattre de ces questions, Dimanche en Politique recevra cette semaine :

  • Bernadette Laclais, députée PS de Savoie
  • Michel Destot, député PS de l'Isère
  • Benjamin Rosmini, secrétaire d'une section PS grenobloise
     

Le Bonus web de Dimanche en Politique


Le supplément de Dimanche en Politique, sera diffusé en direct sur notre page Facebook, ce vendredi 9 décembre à 16h30.

Bernadette Laclais, Michel Destot et Benjamin Rosmini répondront aux questions posées aux internautes :

  • Irez-vous voter à la primaire de la gauche ? Si oui, savez-vous pour qui vous voterez ? Si non, pourquoi ?
  • Selon vous, Emmanuel Macron et Manuel Vals portent-ils les valeurs de la gauche ?
  • La gauche peut elle gagner les élections présidentielles ?
>> Revoir le bonus web (cliquez sur l'image) :

 

Bonus web EN DIRECT sur FACEBOOK vendredi 9 décembre à 16h30

 
Dimanche en Politique est composée de deux parties :

  • L'émission de 25 minutes, enregistrée le vendredi et diffusée dimanche 11 décembre sur l'antenne de France 3 Alpes de 11h30 à 12h
  • Le "bonus web" de 10 minutes, diffusé EN DIRECT sur FACEBOOK vendredi 9 décembre à 16h30

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus