Revalorisation des retraites agricoles : les députés adoptent la proposition de loi d’André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kamel Tir .
durée de la vidéo: 11 min 52
En première lecture, la proposition de loi a été adoptée à l'unanimité, jeudi 2 février.

Jeudi 2 février, l'Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité la proposition de loi sur la revalorisation des retraites agricoles portée par le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne.

Jeudi 2 février, les députés ont adopté à l’unanimité la proposition de loi sur la revalorisation des retraites agricoles portée par le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne.

La loi garantit au chef d’exploitation une retraite à 85% du Smic net, pour une carrière complète à compter du 1er janvier 2018. Actuellement, celle-ci n’est que de 75% du Smic net.



En métropole, la retraite d’un non salarié agricole s’élève à 766 euros par mois en moyenne.



« J’étais assez dubitatif. Je ne pensais pas pouvoir arriver à faire passer cette proposition de loi » reconnaît André Chassaigne, au lendemain du vote. Selon lui, la mobilisation des élus ruraux a été déterminante. « Il était impossible pour les députés de s’opposer à cette proposition quand on découvre ce que vivent les petits retraités de l’agriculture » explique le président du groupe de la gauche démocrate et républicaine. 



Le texte adopté en première lecture et  co-signé avec Huguette Bello, du parti communiste réunionnais, ne pourra être adopté définitivement avant la fin de la législature. Le vote unanime des députés constitue tout de même un signe très positif quant à  l’avenir de cette proposition de loi qui fait figure de « texte d’appel » en vue de l’élection présidentielle.



« Quoi qu’il arrive, la loi devra poursuivre son parcours législatif » insiste André Chassaigne.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité