ABSTENTION, Législatives dans le Rhône : Ces circonscriptions où 60% des électeurs n'ont pas voté au premier tour

Publié le Mis à jour le

Le premier tour des élections législatives 2022 marque un tournant dans la Ve République avec un record national d'abstention. Dans le Rhône, quatre circonscriptions ont moins voté que la moyenne nationale.

L'analyse politique des résultats électoraux ne peut plus se passer d'une variante devenue une dominante de scrutins en scrutins : l'abstention. En France, elle atteint un taux record de 52.3 % pour le premier tour des élections législatives. La barre de moins d'un électeur sur deux exprimé est donc franchie ce qui interroge la légitimité des résultats et la représentativité démocratique des futurs députés. 

Dans le Rhône deux circonscriptions affichent une grande majorité d'électeurs abstentionnistes. 

Le record est détenu par la 14e circonscription, Vénissieux, Saint-Fons, Feyzin, Saint-Priest où 63.67% des électeurs n'ont pas voté. 

 Une très faible participation sur un territoire parmi les plus jeunes et les plus pauvres de France où la confiance avec les politiques est rompue. Le député n'incarne plus la voix qui fait remonter les réalités quotidiennes des habitants et nombre d'entre eux ne se sentent pas suffisamment considérés ni entendus. 

A Vénissieux, les disputes autour du choix d'un candidat de gauche et le remplacement de dernière minute de Taha Bouhafs par Idir Boumertit a pu convaincre certains d'aller voter mais également en dissuader d'autres, perdus dans les querelles politiques et plus préoccupés par leurs difficultés quotidiennes. 

Un tiers des habitants vit sous le seuil de pauvreté dans cette circonscription soit environ 33% de la population contre 14, 9 % à l'échelle nationale. Les priorités des électeurs ne se trouvent donc pas dans les urnes mais dans leurs capacités à trouver de quoi payer logement, essence et alimentation. 

Dans la 7e circonscription moins de 2 électeurs sur 5 se sont rendus aux urnes soit un taux d'abstention de 60.19%. Les mêmes causes produisant les mêmes effets les communes de Vaulx-en-Velin, Bron, Rilleux-la-Pape comptent de nombreux quartiers prioritaires de la politique de la ville où les électeurs ne se sont que très peu déplacés. 

"Comment traduire notre force politique? Moi je dis il faut faire un parti des quartiers populaires. Il faut qu'on se décide car on se plaint de ne pas avoir de représentants mais on tend la main on attend que ces partis nous octroient des investitures. Nous on assume." explique AbdelKhader Lahmar, militant de Vaulx-en-Velin, enseignant et candidat investi par la Nupes.  Il est membre du collectif "On s'en mêle" qui défend l'idée d'une meilleure représentativité des habitants des quartiers populaires parmi les candidats et les élus. 

Il aura face à lui Alexandre Vincendet, maire LR de Rilleux-la-Pape qui quant à lui, se réclame du soutien des élus locaux de l'ensemble de la circonscription. "Dimanche prochain, les électeurs de la 7ème circonscription du Rhône auront à choisir entre un candidat d’extrême gauche et ma candidature, soutenue par la majorité des élus des communes de la circonscription" a-t-il déclaré. Le candidat LR défait il y a 5 ans espère avoir sa revanche et joue la carte de la diabolisation de son adversaire qu'il qualifie d'extrémiste. 

Une certitude, la réserve de voix que constituent les abstentionnistes est le pivot de ce second tour. La stratégie de la Nupes : aller rechercher les déçus de la politique, en plus des électeurs de gauche, commence à payer. Mais le report possible des voix de la droite et parfois de l'extrême droite sur la majorité présidentielle va peser lourd dans les duels à venir le dimanche 19 juin. 

Rhône : Dans 6 circonscriptions sur 14 moins d'un électeur sur deux a voté

14e circonscription : 63.67% d'abstention 

6e circonscription 54.6% d'abstention 

7e circonscription : 60.19% d'abstention 

13e circonscription : 53.64% d'abstention 

11e circonscription : 51,36% d'abstention

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité