Comment se débarrasser des moustiques tigres ?

Publié le
Écrit par Sébastien Allec .

Tous les départements de l'ancienne région Rhône-Alpes sont en alerte rouge au moustique tigre. Concrètement, cela signifie que dans ces zones, il est "présent et actifs". Pour s'en débarrasser, il y a des habitudes à prendre et surtout, il faut que tout le monde s'y mette.

Etabli durablement en France depuis 2004, le moustique tigre n'en finit plus avec sa progression en métropole. Aujourd'hui, plus de la moitié du territoire subit sa loi chaque année d'avril à octobre.

Il faut dire que le nuisible peut être dangereux, d'où le fait qu'il fasse l'objet d'une surveillance particulière. "Il est vecteur de potentielles maladies virales comme le chikungunya, la dengue ou le virus Zika" rappelle le département du Rhône dans un communiqué de prévention. Pour l'heure, aucun cas de transmission en métropole n'a été détecté. 

"Le moustique tigre se reconnait à sa petite taille, ses écailles blanches présentes sur la tête, le thorax et les pattes. Il a une activité diurne, avec un pic d’activité en fin de journée. Il est possible de signaler sa présence via le Portail de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail", rappelle le département.

Des gestes simples pour lutter contre lui

Quelques gestes simples permettent de détruire ses lieux de ponte, et ainsi éviter sa prolifération : 

  • vider les soucoupes, vases et seaux extérieurs,
  • couvrir toutes les réserves d'eau,
  • enlever les objets abandonnés dans le jardin,
  • vérifier le bon écoulement des eaux dans les gouttières

Attention, il faut surtout que ces gestes soient réalisés par tout le monde. Il suffit qu'un seul de vos voisins ne suive pas ces recommandation pour que les moustiques reviennent à la charge. 

Cela s'explique par le fait que 'le moustique tigre ne se déplace que dans un rayon de 25 à 50 mètres autour de son lieu de naissance : il naît et pique au même endroit."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité