Covid 19 : Cinémas, musées, salles de sport... le port du masque n'est plus obligatoire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Faustine Magnetto .

Dans les lieux clos soumis au pass vaccinal, il n’est plus obligatoire de porter le masque à partir de ce lundi 28 février.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Une bouffée d’oxygène. Cinémas, musées, théâtres, bibliothèques, restaurants et salles de sport. Dans ces lieux clos soumis au pass vaccinal, fini le port du masque obligatoire. Ce lundi 28 février, les restrictions sanitaires sont allégées dans ces lieux fortement impactés par la crise du coronavirus. 

Du côté des cas contacts, le protocole est aussi moins contraignant. Dorénavant, ils devront effectuer un seul test deux jours après avoir été déclarés cas contact à condition d’avoir reçu le vaccin. Jusqu’à présent, il fallait en fournir trois.

Le masque reste obligatoire dans les lieux qui ne sont pas soumis au pass vaccinal comme les transports, les commerces ou les entreprises. 

Un soulagement pour les structures lyonnaises

« Ce matin les gens étaient souriants. C’est très agréable de revoir les visages ! On espère que ça va pousser certains à revenir dans les salles même si le pass continue d’être demandé » témoigne Victoria qui travaille dans une salle de sport du 3 ème arrondissement de Lyon. Jusqu’ici, les sportifs pouvaient pratiquer sans masque mais pour circuler dans la salle, obligation de porter le masque. « C’était un peu ridicule, je trouve ça logique que ça change aujourd'hui » ajoute Victoria.


Même constat au cinéma Lumières des Terreaux. Ce matin à la billetterie, Chloé Pestena a pu redécouvrir le visage de certains habitués : « Beaucoup de clients ne le portaient plus. Ils étaient contents ! ». Question fréquentation, elle relativise : « c’est plus la fin du pass vaccinal qui pourra avoir un réel impact ».

Dans le coeur de Lyon, au musée Miniature et Cinéma, les premiers visiteurs continuaient de porter le masque ce matin. « On n’est pas forcément soulagé par cet allégement des mesures sanitaires car les gens restent plutôt compréhensifs et le portent malgré tout » souligne Virginie Dumont, directrice d’exploitation.

Protocole allégé dans les écoles

L’allégement des mesures sanitaires est une bouffée d’air frais pour les écoliers. Fini le port du masque dans la cour de récréation et pour les activités sportives en intérieur. Néanmoins, il « demeure, à ce stade, requis dans les espaces clos pour les personnels et les élèves de six ans et plus » a précisé le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Allègement aussi pour les parents qui n'ont plus besoin de fournir une attestation sur l’honneur après un autotest négatif. À présent, si un cas positif est détecté dans une classe, un seul autotest est demandé au lieu de trois.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité