Covid : Les réserves de sang en baisse, l'EFS appelle aux dons

En raison de la pandémie de Covid-19, la fréquentation des Maisons du Don ainsi que les collectes mobiles connaissent un fort recul.

Collecte de sang à Bron le 7 avril 2020
Collecte de sang à Bron le 7 avril 2020 © Rolland Quadrini/ IP3 PRESS/MAXPPP

L’Etablissement Français du Sang (EFS) fait savoir qu'il lui manque 10 000 dons supplémentaires "pour garantir sa mission auprès des patients de manière sereine." Le Covid n’en finit pas de faire des dommages collatéraux. En plus du recul de la lutte contre le cancer, la crise sanitaire actuelle impacte les réserves françaises de sang.

En cause, la baisse de fréquentation des Maisons du Don et le recul des collectes mobiles. Ces dernières sont impactées par la fermeture des universités et la généralisation du télétravail.

Don du sang et Covid-19

Les dons sont possibles 28 jours après la disparition des symptômes du Covid. L’EFS rappelle que : "Toutes les mesures de précaution sont mises en œuvre sur les collectes de sang pour éviter les risques de transmission du virus avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciation et d’hygiène renforcées. Les personnes ayant présenté des symptômes de la Covid-19 doivent attendre 28 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang. Dans la très grande majorité des cas, il est possible de donner son sang après une injection de vaccin contre la Covid-19, sans aucun délai d’ajournement."

Pour savoir si vous pouvez donner, il existe un test d’éligibilité réalisable en quelques clics.

Pour faciliter le don, l’ESF invite les donneurs à prendre rendez-vous sur son site.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société