Environnement : Un composteur nouvelle génération à Lyon

Le compostage électromécanique permet de réduire le temps de fermentation des déchets.
Le compostage électromécanique permet de réduire le temps de fermentation des déchets.

C’est une bande de jeunes acquise à la cause environnementale. Vincent, Gaétan et les autres ont lancé à Villeurbanne, près de Lyon, "Les détritivores" en 2017 : ils recyclent les déchets alimentaires des restaurants et des collectivités. Et ça cartonne.
 

Par N. Baillard

Le compostage électromécanique est certainement la solution pour gérer au mieux les biodéchets des restaurants et autres traiteurs. Les «détritivores» en sont convaincus. Cette bande de Villeurbanne, près de Lyon, a décidé de jouer la carte du compostage électromécnique de proximité. Le but : éviter l’incinération ou la mise en décharge des déchets biodégradables, ce qui représente environ 50% des déchets de la restauration» précise le directeur Vincent Dujardin.
 

La collecte se fait à vélo bien sur

Arthur, un des membres des «détritivores» est maître-composteur. Sa mission est de collecter les bios déchets auprès des restaurants ou encore des traiteurs. Son engagement pour la protection de l’environnement est entier, c’est bien pour ça qu’il fait sa tournée à vélo.

Des restaurants aux traiteurs, ce jeune entrepreneur ramasse les bacs de déchets alimentaires. «Evidemment à vélo je ne peux prendre que de petits bacs, alors je passe donc 3 fois par semaine, et à chaque fois je récupère deux à trois bacs». De son côté Marie, traiteur est aussi engagée dans une cuisine respectueuse de l’environnement. Elle a choisi de préparer des plats entièrement à base de produits bio, sauf qu’il lui est impossible d’avoir une démarche zéro déchet.  «Je fais également du compost personnellement, alors au travail ça me parait évident et c’est vraiment très appréciable pour moi traiteur de voir ses déchets recyclés et optimisés.» Pour Marie, c’est une excellente initiative.
 

Le compostage électromécanique, comment ça marche

Le composteur électromécanique permet une gestion innovante des déchets organiques. «Dans cette machine, on vient accélérer le processus de compostage en mélangeant et en aérant en permanence la matière. On passe ainsi de 8 à 2 semaines pour la phase de fermentation» explique Vincent Dujardin.
 

Un test prometteur

L’invention d’Arthur n’est pour l’instant qu’une expérimentation. Le but est de passer à plus grande échelle:  «L’objectif est de passer de 30 tonnes de déchets traités à 600 tonnes par an». La petite entreprise villeurbannaise voit grand, et Vincent Dujardin, son directeur est confiant. Le nouveau composteur électromécanique  va accélérer le processus de compostage et ainsi faire gagner beaucoup de temps.
La collecte à vélo se fait dans un rayon d’un kilomètre autour du point de compost situé dans la commune de Villeurbanne, près de Lyon «mais rapidement elle devrait couvrir un périmètre plus large».
 

Un engrais qui retourne à la terre

L’engrais obtenu par ce compostage électromécanique par Les Détrivores retournera à la terre au bénéficie des jardiniers, des agriculteurs urbains et des espaces verts de la ville.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus