Fin de la taxe d'habitation : les maires s'inquiètent

Publié le Mis à jour le

L'une des annonces phares du gouvernement, la suppression, en 2018, de la taxe d'habitation pour 80% des contribuables, préoccupe tout particulièrement les maires des communes rurales, qui redoutent une baisse significative de leurs ressources... Exemple à Montrottier, dans le Rhône, 1350 habitants.

Le 17 juillet prochain se déroulera à Paris la conférence des territoires. A cette occasion, le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, tentera de rassurer les élus des collectivités sur le projet d'abandon de la taxe d'habitation.

A Montrottier, cet impôt direct participe à hauteur de 20 % du budget de la commune. Déjà échaudé par la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités locales, le maire du village doute de la promesse du Président de la République de compenser cette perte de ressource à l'euro près.

durée de la vidéo: 02 min 03
Maires ruraux : ils tiennent à la taxe d'habitation ©F3 RA