Déconfinement. Lac du Ronzey dans le Rhône : un site interdit et une affluence inédite

Le lac du Ronzey, à Yzeron dans les Monts du Lyonnais voit déferler une vague de visiteurs sans précédent depuis la semaine dernière malgré la fermeture du lieu par arrêté préfectoral en lien avec la pandémie du coronavirus.
Alain Badoil, maire d'Yzeron avoue n'avoir jamais vu autant de monde sur sa commune et être dépassé par l'ampleur du phénomène
Alain Badoil, maire d'Yzeron avoue n'avoir jamais vu autant de monde sur sa commune et être dépassé par l'ampleur du phénomène
Effet du déconfinement et des beaux jours, la petite commune d'Yzeron, 1100 habitants et son lac du Ronzey au coeur des Monts du Lyonnais n'avaient jamais connu une telle affluence. Un millier de visiteurs sont venus profiter du grand air et de l'écrin de verdure du lac le week-end dernier. En raison de la crise sanitaire, l'accès au lac est pourtant formellement interdit par un arrêté préfectoral et par le décret du 11 mai 2020 organisant le déconfinement. Ce dimanche, les températures plus fraîches ont atténué la fréquentation mais de nombreux visiteurs continuent de braver l'interdiction. Cet après-midi, environ 200 personnes profitaient des rives du lac.
 

"Les gens ne sont pas raisonnables"

Alain Badoil, maire (SE) d'Yzeron avoue n'avoir jamais vu autant de monde sur sa commune et être dépassé par l'ampleur du phénomène. " Je souhaitais la réouverture de l'accès au lac rapidement mais avec ce que je vois, j'en suis revenu. Les gens ne sont pas raisonnables" reconnaît l'élu et de poursuivre "J'ai vu des groupes de 20 personnes, des familles rassemblées sans se soucier des mesures barrières, les gens ne s'autorégulent pas".
 

Contrôles de gendarmerie

Le week-end dernier, les gendarmes sont intervenus et ont dû appeler du renfort pour disperser le foule. Jeudi dernier, jour férié et de forte affluence, le barrierage a été renforcé. Depuis le préfet a demandé une vigilance accrue et des contrôles de gendarmerie fréquents. Mais la surveillance et les barrières encerclant les abords du plan d'eau ne dissuadent toujours pas les promeneurs avides de grand air. Un hélicoptère a même survolé la zone durant l'après-midi

Un site difficile à réguler

Les maires peuvent demander à la préfecture l'autorisation d'accès aux lacs et plans d'eau à condition de présenter un protocole sanitaire strict. A Yzeron, le maire n'en a pas fait la demande car avec ses 12 hectares et ses multiples entrées, le lac du Ronzey est très difficile à réguler. Un protocole est impossible à mettre en place actuellement car "cela nécessite du personnel et Yzeron n'en a pas les moyens" affirme Alain Badoil. 
L'élu redoute déjà une prochaine déferlante le week-end prochain, long week-end de la Pentecôte, si un temps estival encourageait les sorties.

Dans l'attente des mesures gouvernementales

Les prochaines semaines sur les rives du lac du Ronzey dépendent de l'évolution de la crise sanitaire et des annonces gouvernementales. Si la limite de circulation dans un rayon de 100 kilomètres est levée, "l'affluence devrait se tarir" estime l'élu car "les touristes sont essentiellement lyonnais."
Libres de se déplacer, ils choisiront sans doute d'autres escapades….
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé société