Lyon : environ 1500 retraités ont manifesté pour une revalorisation des pensions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Faustine Magnetto .

A l’appel de plusieurs syndicats, des centaines de retraités ont manifesté ce jeudi 24 mars. Principale revendication : 300 euros de plus par mois dans le porte-monnaie.

C’est au tour des retraités. Une semaine après la manifestation interprofessionnelle contre la baisse du pouvoir d’achat, les retraités se sont rassemblés ce jeudi 24 mars à l’appel de plusieurs syndicats. L'une des revendications principales : 300 euros de plus par mois dans le porte-monnaie. 

A 14h, ils se sont élancés de l’Agence régionale de santé jusqu’à la préfecture du Rhône. Neuf organisations de retraités ont appelé à la mobilisation après celle organisée au niveau national le 2 décembre dernier à Paris. Parmi elles : la CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, FGR-FP, Ensemble et Solidaire, UNRPA et LSR. Dans une trentaine d’autres villes en France, le rendez-vous est donné aux retraités.

"Je me retrouve avec une pension misérable en tout de 850 euros"

Ils étaient environ 1500, comme Elisabeth Hernandez. En retraite depuis quatre ans, cette ancienne aide comptable a bien du mal à joindre les deux bouts. "Je me retrouve avec une pension misérable en tout de 850 euros. Je vais à l'épicerie solidaire prendre les conserves et le fromage qui ne sont pas chers. Je suis obligée de jongler" témoigne la retraité, venue de Vénissieux, gilet rouge floqué CGT sur le dos et banderole à la main. 

Le cas d'Elisabeth est loin d'être isolé et selon les organisations, cela ne s'arrange pas. Confrontés à la hausse des prix des denrées et du carburant, nombreux sont ceux qui n'ont plus de quoi vivre dignement.

Un million de retraités concernés 

"Un million de retraités dans cette situation. C'est insupportable ! Pour ces gens là, c'est les restaurants du coeur, c'est aller à la banque alimentaire et ça commence à bien faire. Aujourd'hui un million, demain combien ? " s'interroge Alain Collard, responsable FO retraités Haute-Savoie. 

A seulement quinze jours du premier tour de l'élection présidentielle, les retraités espèrent se faire entendre des candidats. Parmi les revendications : 300 euros de hausse immédiate des pensions, pas de recul de l'âge du départ en retraite…

"On a fait une augmentation des pensions de 1% l'inflation tourne autour des 3%. Donc il y a un creux là, il manque quelque chose. Nous ce qu'on veut c'est notre dû" insiste Jacques Auffèves, secrétaire général CGT retraités Rhône. 

En 2020, la pension moyenne était de 1393 euros nets mensuels selon les chiffres de la Drees, la Direction de la Recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité