Lyon: 10e anniversaire du festival Lumière avec Francis Ford Coppola comme parrain

© Festival Lumière
© Festival Lumière

Le festival Lumière ouvre ses portes samedi 12 octobre. Il va célébrer comme chaque année tous les cinémas de patrimoine. Pour son 10e anniversaire, le festival honore Francis Ford Coppola pour le prix Lumière.

Par Franck Giroud avec Fred Gramond

A quelques heures du lever de rideau, en avant-première de l’édition 2019, le directeur de ce festival, Thierry Frémaux a fait pour nous un retour sur l’extraordinaire succès public de ce festival, véritable déclaration d’amour collectif au cinéma. 180 000 spectateurs sont attendus pendant 9 jours dans les salles de cinéma de la métropole lyonnaise 
Thierry Frémaux

Vous avez lancé le festival en 2009, auriez-vous imaginé fêter le 10e anniversaire ?

Oui et non. Non, car lancer ce festival de façon spontanée et naturelle  ce n’était pas gagné car il n’y avait pas de grand festival de cinéma à Lyon, donc on ne pensait qu’à la première édition, et en même temps, oui, car après le premier avec Clint Eastwood il est devenu évident qu’on le reconduise chaque année.

         
Quel regard portez-vous sur ces 10 ans de festival ?

On avait la bonne idée d’emblée. Mais c’est une idée collective. L’idée d’un festival de cinéma. Si je ne dirigeais pas Cannes, les gens diraient « c’est l’anti Cannes ». Oui ce n’est pas du cinéma contemporain, c’est du cinéma classique. Il n’y a pas de jury, il n’y a pas de tapis rouge. S’il y a des vedettes, elles viennent pour parler de cinéma des autres. On fait revenir l’histoire du cinéma, rue du premier film. On avait la conviction que cela pouvait devenir un festival joyeux et festif et que le public suivrait.


Est-ce aujourd’hui le plus grand festival de cinéma de patrimoine du monde ?

La France avait le plus grand festival de cinéma contemporain du monde, Cannes. Elle a aujourd’hui le plus grand festival de cinéma de patrimoine Lyon.
 

© Festival Lumière
© Festival Lumière


Comment choisit-on le prix Lumière ?

Ce n’est pas le comité Nobel mais presque. On est un certain nombre. On sait qui et à quel moment doit recevoir ce prix. Evidement Francis Ford Coppola aurait pu être le premier prix Lumière. Cela faisait des années que nous l’invitions et il a finalement accepté. Pour le 10e anniversaire, c’est très beau d’avoir quelqu’un de cette envergure-là.




Cet entretien réalisé par Franck Giroud fera partie d’un magazine exceptionnel « le festival Lumière : 10 ans d’amour ! » sur notre antenne mercredi 23 octobre à 23h30.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

14 miliards pour le Fonds Mondial : le compte est bon !

Les + Lus