A Lyon, après une année au ralenti, le théâtre des Célestins se remet en selle et lance sa saison 2021/2022

Pour la rentrée de septembre, le théâtre des Célestins à Lyon annonce une saison riche et variée de 50 spectacles. Après une année culturelle dévastée par la crise sanitaire, la direction n'a pas oublié de reprogrammer 16 spectacles annulés (5 le seront également sur la saison 22-23). 

© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

On l'espère... La mise en sommeil des scènes culturelles appartient désormais au passé, tel un mauvais souvenir. A Lyon, les Célestins ont retrouvé la lumière. Et ses planches attendent -de pied ferme- les artistes programmés pour la rentrée, et le public. Un festival de chiffres...

365. C'est le nombre de levers de rideaux annoncés à compter de septembre 2021 par le Théâtre des Célestins. Comme une façon de rattraper une année "perdue" pour cause de covid19, et d'affirmer : "Pas un jour sans scène". 

50. C'est le nombre total de spectacles que la direction de l'institution lyonnaise a programmés. Parmi cette cinquantaine, 34 seront des nouveautés, et 16 seront des reports. "La fermeture prolongée des salles de spectacle a particulièrement et durablement fragilisé les artistes et les compagnies" rappelle le Théâtre. Il fallait donc absolument "répondre à la nécessité d’un soutien majeur aux équipes artistiques". 

10. C'est le nombre de spectacles internationaux annoncés cette saison, dont "6 mis en scène par des artistes présents pour la première fois aux Célestins". 

Célestins : le programme de la saison 2021/2022

Six artistes présents pour la première fois aux Célestins

Alexander Zeldin (Royaume-Uni, report 2020-21) présente "Love" (6 au 10 octobre), et nous plonge dans le quotidien d’un centre d’hébergement social britannique. Avec une vérité saisissante, il dépeint la spirale de la précarité d’où émerge l’amour comme ultime refuge.

Marina Otero (Argentine), chorégraphe, danseuse et performeuse, icône de la scène alternative argentine, poursuit, avec "Fuck Me" (14 au 16 octobre), une oeuvre politique et autofictionnelle. Croisant les violences de l’histoire de son pays et celles subies par son corps accidenté, elle en ausculte les stigmates avec une sincérité détonante. Spectacle présenté dans le cadre du Festival Sens Interdits.

Dans "Outside" (Russie, report 2020-21), Kirill Serebrennikov rend hommage (du éé au 24 octobre) au photographe chinois Ren Hang, persécuté par les autorités de son pays. Ce spectacle n’est pas sans rappeler le parcours du metteur en scène, assigné à résidence durant deux ans et récemment contraint de quitter le Gogol Center de Moscou. Spectacle présenté dans le cadre du Festival Sens Interdits.

Dieudonné Nouangouna nous présentera "De ce côté" (19 au 21 octobre)
Dieudonné Nouangouna nous présentera "De ce côté" (19 au 21 octobre) © Photopqr PHOTOPQR/LE DAUPHINE LI

Dieudonné Niangouna (France – Congo Brazzaville) nous présentera "De ce côté" (19 au 21 octobre). L’auteur, metteur en scène et comédien d’origine congolaise nous livre un récit de l’exil et débat de la place du théâtre dans un monde meurtri par la violence. Spectacle présenté dans le cadre du Festival Sens Interdits.

Tiago Rodrigues, l’un des artistes les plus en vue de la scène européenne et directeur du Théâtre national de Lisbonne, recrée le "Choeur des amants", (5 au 14 avril 2022) un récit lyrique et polyphonique qui explore le vécu bouleversé d’un couple confronté au temps qui passe.

Présentée dans les plus prestigieux théâtres et festivals d’Europe, Katie Mitchell (Royaume-Uni) recompose, avec le chef d’orchestre Raphaël Pichon, une dramaturgie scénique sur mesure à partir d’extraits de cantates méconnues de Bach. "Nuit Funèbre" (Trauernacht) est une production de l’Opéra de Lyon 19 au 27 mars 2022).

8 créations inédites, dont 6 assurées par des compagnies régionales

"Skylight" ouvrira la saison du 15 septembre au 3 octobre dans une mise en scène de Claudia Stavisky. Engagée, populaire, l’oeuvre de David Hare, dont c'est l'un des grands succès, s’inscrit dans la grande tradition d’un théâtre anglais ancré dans le réel, un théâtre qui porte un regard aigu et caustique sur le monde. Une création dont l’exigence cinématographique laisse toute la place aux acteurs. Un huis clos haletant et passionné qui se déroule à Londres le temps d’une nuit, et porté par un trio de haut vol : Marie Vialle, Patrick Catalifo et Sacha Ribeiro.

Christophe Honoré présentera sa prochaine création, "Le Ciel de Nantes" du 6 au 13 novembre. Conjuguant cinéma et théâtre, il nous embarque dans une saga familiale (la sienne) qui traverse six destins sur trois générations. Avec, entre autres, Chiara Mastroianni.

Myriam Boudenia (compagnie La Volière) fait résonner le destin de cinq personnages, dont trois générations de femmes avec "Palpitants et dévastés", un spectacle sur la réalité des peuples soumis à l’exil, du 23 septembre au 3 octobre.

François Hien et la compagnie L’Harmonie Communale abordnte avec "La Peur" (17 novembre au 5 décembre) l’histoire d’un prêtre inquiété pour son homosexualité et qui se retrouve en position de témoigner contre un évêque accusé d’avoir couvert un pédocriminel. Cette création décrit à hauteur d’homme un système sclérosé par le mensonge mais raconte également l’histoire d’une libération face aux craintes qui conduisent à la dissimulation.

Christophe Honoré présentera sa prochaine création, "Le Ciel de Nantes" du 6 au 13 novembre
Christophe Honoré présentera sa prochaine création, "Le Ciel de Nantes" du 6 au 13 novembre © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

La compagnie Courir à la Catastrophe, lauréate du Prix Célest’1 en 2019, présentera trois spectacles (4 au 16 janvier) dont une création, signée par Sacha Ribeiro. "OEuvrer son cri" est une mise en abyme théâtrale interrogeant les liens entre expression artistique et action politique.

Michel Raskine met en scène le roman de Laurent Mauvignier "Ce que j’appelle oubli", librement inspiré d’un fait divers survenu à Lyon en 2009 (26 janvier au 6 février 2022). Échappant aux lieux communs du réalisme, Michel Raskine en investit les circonstances à la fois banales et sauvages à travers la présence gémellaire sur scène du comédien Thomas Rortais et du percussionniste Louis Domallain.

Cécile Auxire-Marmouget (compagnie Gazoline) fera virevolter du 3 au 13 mars 2022 les souffles tumultueux d’un couple avec "La Ligne solaire d’Ivan Viripaev", programmé initialement en mai 2020. Une comédie aux airs de tragédie épique qui nous conduit de la fureur à la lumière.

Avec "ANA", Laurent Ziserman (compagnie Panier-Piano – lauréat du Prix Célest’1 2019 - section Maquettes) adapte sur scène  du 17 au 27 mars 2022 "À nos amours", film culte de Maurice Pialat. Un huisclos familial à la fois tendre et violent, vif et mélancolique, et une inoubliable Suzanne franchissant la ligne d’ombre.

Des têtes d'affiches françaises

Le théâtre public lyonnais verra défiler sur ses planches des grands noms de la scène hexagonale.

Ainsi, du 18 au 22 mai 2022, Jérôme Deschamps endosse les habits de Monsieur Jourdain dans "Le Bourgeois gentilhomme" et signe une comédie-ballet XXL : comédiens, danseurs, chanteurs et solistes des Musiciens du Louvre nous offrent un pur enchantement scénique, plein d’humour et de fantaisie.

Ariane Mnouchkine et la troupe du Théâtre du Soleil proposeront du 9 au 19 juin 2022 un voyage au long cours avec "L’Île d’Or". Spectacle accueilli par le TNP en collaboration avec : Radiant-Bellevue, Célestins – Théâtre de Lyon, Toboggan – Décines-Charpieu, Théâtre de la Renaissance – Oullins Lyon Métropole, Nuits de Fourvière, Théâtre de la Croix-Rousse, La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national.

Accueillis par le TNP? Ariane Mnouchkine et la troupe du Théâtre du Soleil proposeront du 9 au 19 juin 2022 un voyage au long cours avec "L’Île d’Or".
Accueillis par le TNP? Ariane Mnouchkine et la troupe du Théâtre du Soleil proposeront du 9 au 19 juin 2022 un voyage au long cours avec "L’Île d’Or". © WOSTOK PRESS/MAXPPP

Pierre Richard sera "Monsieur X." du 17 au 18 décembre. Dans la mise en scène de Mathilda May, il nous embarquera dans son monde plein de péripéties où le réel et l’illusion s’entrelacent subtilement. Spectacle récompensé par le Molière du Seul en scène (2020), présenté au Radiant- Bellevue. (Report 2020-21).

Du 16 au 31 décembre, le tendre et facétieux François Morel rendra hommage au grand Raymond Devos, avec "J’ai des doutes", compilation non exhaustive de textes de l’artist disparu.

Pièce « en douze appartements, une concierge dans l’escalier et une rue devant », la nouvelle excursion en absurdie de Jean-Michel Ribes s’appelle "J’habite ici" et croquera, du 5 au 8 avril 2022, nos contemporains avec malice.

Des spectacles à voir en famille

Les Célestins accordent une place nouvelle aux spectacles à voir en famille et ont mis en place un nouveau tarif pour les -16 ans et pour l’adulte accompagnateur.

Sont notamment annoncés Jean-Christophe Hembert, compagnon de route d’Alexandre Astier (Kaamelot), qui occupera le plateau des Célestins pour les fêtes de fin d’année avec "Fracasse" du 14 au 31 décembre, adaptation flamboyante du roman de cape et d’épée de Théophile Gautier.

Mais aussi James Thierrée, réunit sur scène 13 artistes exceptionnels, des musiciens et des danseurs dans "Room", du 9 au 26 juin 2022. Un voyage àtiroirs tout en démesure dans son univers hors norme. Une grande fête de partage entre artistes et spectateurs.

James Thierrée, réunit sur scène 13 artistes exceptionnels, des musiciens et des danseurs dans "Room", du 9 au 26 juin 2022.
James Thierrée, réunit sur scène 13 artistes exceptionnels, des musiciens et des danseurs dans "Room", du 9 au 26 juin 2022. © MAXPPP

Et aussi : Après "20 000 lieues sous les mers et La Mouche", Christian Hecq et Valérie Lesort feront revivre les aventures fantastiques du célèbre roman de Jonathan Swift "Le Voyage de Gulliver", du 1er au 11 février 2022.

Des nouveautés du côté des tarifs

Pour cette nouvelle saison, plusieurs nouvelles formules de tarifs sont proposées, adaptée notamment aux plus modestes et aux familles :

Pass AUTOMNE / HIVER / PRINTEMPS Une nouvelle formule trimestrielle pour bénéficier de tarifs avantageux (20 % de réduction en moyenne sur le plein tarif).

Pass étudiant 3 SPECTACLES 30 € (soit 10 € la place / dans la limite des places disponibles) Afin d’ouvrir plus grand encore nles portes aux nouvelles générations et notamment aux étudiants durement éprouvés par la crise sanitaire, le théâtre propose un Pass étudiant avec un tarif inédit aux Célestins.

En famille Les Célestins accordent une place nouvelle aux spectacles à voir en famille avec un nouveau tarif pour les -16 ans et pour l’adulte accompagnateur.

Billet suspendu Avec le billet suspendu, vous avez la possibilité de faire don d’une place de spectacle à une personne en situation de précarité. Les billets suspendus sont distribués aux bénéficiaires d’associations partenaires.

Renseignements : billetterie@theatredescelestins.com

Il faut à présent souhaiter une saison sans interruption à ce florilège de rentrée concocté par l'équipe des Célestins, qui a pleinement repris ses activités depuis quelques jours et qui joue déjà les prolongations en ce début d'été...

Tout le programme complet et détaillé est disponible par internet. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture événements sorties et loisirs