ASVEL : victoire en Euroligue du club de Villeurbanne face au Panathinaïkos (97-73)

Déjà vainqueur du leader, le FC Barcelone (80-68), vendredi 27 novembre, l'ASVEL Lyon-Villeurbanne a confirmé en s'imposant largement aux dépens du Panathinaïkos (97-73) mardi dans sa salle de l'Astroballe en match en retard de la 3e journée d'Euroligue.  
Le joueur de l'ASVEL David Lighty face à Marcus Foster du  Panathinaïkos - 1/12/20
Le joueur de l'ASVEL David Lighty face à Marcus Foster du Panathinaïkos - 1/12/20 © OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
La rencontre entre l'ASVEL et le Panathinaïkos aurait dû se disputer le 15 octobre dernier mais elle avait été reportée en raison de cas de Covid-19 dans l'effectif des Villeurbannais. L'ASVEL n'avait pas pu d'aligner suffisamment de joueurs.

Les joueurs de joueurs de T.J Parker se sont imposés ce mardi soir, 1er décembre, face aux Grecs. C'est la troisième victoire de l'Asvel (pour six défaites) dans l'épreuve continentale cette saison, ce qui lui permet de remonter un peu au classement de la 17e à la 14e place où elle dépasse le Pana (15e). C'est aussi la deuxième victoire consécutive de l'équipe de Villeurbanne après celle obtenue contre le FC Barcelone (80-68).
 

Domination de l'ASVEL


Malgré un début timide, les Villeurbannais ont bâti leur succès à partir du deuxième quart-temps gagné 24-13 (44-30 à la mi-temps), sous l'impulsion de William Howard dont c'était le retour après une blessure derrière une cuisse (16 points), mais aussi de Norris Cole (16 points), revenu contre le Barça et qui monte en régime. Dans la seconde moitié de la rencontre, l'efficacité de David Lighty (19 points) a contribué à accentuer l'avance des champions de France, compensant la baisse de régime de Howard.
De son côté, l'équipe grecque, très décevante, n'a jamais été en mesure de contester la supériorité de son adversaire malgré les performances de Georgios Papagiannis (14 points) et Konstantinos Mitoglou (12 points). 

Une performance soulignée sur les réseaux sociaux
Même si le Panathinaïkos est aujourd'hui bien loin du niveau qui lui a permis de gagner six fois l'Euroligue, cette victoire permet à l'Asvel d'aborder un peu plus sereinement son déplacement dans la salle du Real Madrid, vendredi 5 décembre pour le compte de la 12e journée.
 

Coup double en Euroligue pour l'ASVEL avec la victoire des féminines


Les basketteuses de Lyon, championnes de France en titre (2019), ont réussi leurs débuts en Euroligue en s'imposant contre les Polonaises de Gdynia (89-57) mardi soir. Grâce aux 21 points (en 22 minutes de jeu) de la Serbe Aleksandra Crvendakic, les Lionnes se sont largement imposées contre Gdynia, l'équipe la plus faible de leur groupe. Une nette victoire pour ce premier match européen de la saison.
La prochaine étape de cette première phase de la compétition européenne se poursuivra ce jeudi pour l’ASVEL féminin avec un nouveau match contre Prague. Les joueuses de l'ASVEL devront ensuite enchaîner vendredi avec un déplacement en Turquie pour affronter Fenerbahçe (15h).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport asvel