RECORD. Benoît, pizzaiolo lyonnais, rêve d’entrer dans le Guinness Book avec sa pizza aux 1001 fromages

Un pizzaiolo de 44 ans espère entrer dans le Guinness Book avec sa pizza aux 1001 formages. Ce dimanche, il a présenté son bébé aux 1001 saveurs. De même que tous les fromages qu’il est allé glaner par monts et par vaux dans les régions de France.

Il y a les 1001 pattes. Il y a les 1001 piles. Il y a les 1001 bières. La Bugatti Vérone de 1001 chevaux. Il y a désormais la pizza aux 1001 fromages. “C’est juste après la présentation au SIRHA de la pizza aux 834 fromages que j’ai décidé de relever le défi et d’engranger réellement 1001 formages issus de partout en France”, présente Benoît Bruel, installé depuis seize ans à Lyon, dans le 3e arrondissement. Et le voilà parti sur les routes à partir du mois de mai dernier. Parfois carrément au pif, dit-il. “J’ai d’abord commencé par les fromageries, j’allais sur Map, et je partais.” Dans les coulisses s’active aussi une complice qui lui procure les 200 premiers frometons. Elle est fromagère à Mornant et se passionne pour l’idée de Benoît.  

Liste à la Prévert 

Dans un premier temps, Benoît va parcourir les fromageries et les fermes productrices de la région, principalement la Savoie, l’Isère, l’Ain. Puis la Côte d’Or, le Var, la Dordogne et les Pyrénées. “A côté de moi, sur le siège passager, j’avais un fichier Excel et je cochais au fur et à mesure les points de contact et les fromages récupérés, relate notre aventurier. Je ne voulais que des fromages fermiers, rien qui puisse sortir de fromageries industrielles.” Et de fait, sa collection ressemble à un texte de Prévert. Il suffit de jeter un œil aux noms (tous les fromages croisés n’en ont pas, alors il les en affuble avec l’accord des producteurs) pour se laisser porter par la poésie de cette balade gustative.  

Ses préférés (au goût) se nomment Secret de Compostelle, Le Montmayer ou encore Broucaou, qui sonnent bien les contreforts de la chaîne pyrénéenne. Des fromages de brebis bien difficiles à trouver en supermarché... Mais il y en a beaucoup d'autres : Pain de Vandadour, Fontina d'alpage, Tynjetaler, Capri torcéen, l'Astier fermier, l'Agasse du Lazac, Le Pitchanet, la Prunelle fermière, le Coeur des chintres, le Pied de caveau, ou encore Tendresse d'Alban... Des sonorités qui font se promener et quitter les rivages les plus connus. 

 

Le défi du goût vrai des régions

Pourquoi les 1001 fromages ? Par jeu, explique Benoit. Par pur plaisir de la découverte. “Je les ai trouvés sans problème, il faut juste accepter de se laisser guider et de prendre le temps nécessaire. 

Le résultat ? 25 plateaux de 40 formages plus 1 petit frometon. Ils ont tous été placés dans le réfrigérateur de la pizzéria avant d’être dument photographiés et filmés en vidéo, le tout étant envoyé aux censeurs du Guinness.  

Ce record, s’il est homologué dans le célèbre book, est dédié au caméraman Brice Guilbert, un ami cher de Benoît décédé dans des circonstances tragiques en mars 2015, dans le crash d’un hélicoptère qui tournait pour TF1. C’était Brice qui avait soufflé l’idée d’une telle quête des sens.  Benoît est heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage, pour toutes ces 1001 raisons.