C1 féminine: l'OL, trop fort pour Paris, s'offre une 10e finale

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Mazzola (avec AFP)

Revoici les reines de l'Europe en finale: Lyon, septuple lauréat, a confirmé samedi 30 avril 2022 son retour au premier plan. Les Lyonnaises ont dominé sans contestation leurs rivales nationales du Paris SG (2-1). Elles s'offrent une 10e finale de Ligue des champions féminine face à Barcelone.

C'est dans un stade bondé que les féminines de l'Olympique Lyonnais se sont imposées sur les Parisiennes 2 à 1. L'affluence affichait 43 254 spectateurs: jamais un stade n'avait réuni autant de monde en France pour un match féminin de clubs. Un record national.

Et devant un Parc des princes incandescent et hostile, les "Fenottes" n'ont pas faibli. L'équipe féminine du PSG disputait son 10e match au Parc des Princes mais 40.000 personnes n'ont pas suffi samedi à faire barrage à l'OL, redevenu un grand d'Europe. Moins de deux ans après leur dernier sacre, les Lyonnaises vont regoûter à l'adrénaline d'une finale continentale, le 21 mai prochain à Turin. Elles affronteront le FC Barcelone, tenant du titre.

 "C'est une année de reconquête, on a la qualité pour aller rechercher ce trophée-là", a insisté la défenseure Selma Bacha.

Lyon voyagera en Italie avec détermination, confiance, et au moins deux certitudes: il n'a jamais perdu face au Barça, et il est redevenu le fer de lance du football féminin français, devant un PSG, champion de France en titre ambitieux mais trop fébrile sur l'ensemble des deux rencontres.

Le PSG s'incline 

A l'aller, Paris avait plié sur les bourdes de sa gardienne Barbora Votikova, finalement sortie sur blessure au retour.  Les Lyonnaises ont battu les Parisiennes 3-2 à l'aller dimanche dimanche dernier. Après une saison sans titre, les Lyonnaises ont donc fait parler l'expérience six jours après ce match aller maîtrisé. 

Ce samedi soir, le PSG a cédé face au jeu de tête d'Ada Hegerberg et Wendy Renard, sur deux passes décisives de Selma Bacha (14e, 83e).

C'est Ada Hegerberg qui ouvre la marque à la 14e minute grâce à une passe décisive de Selma Bacha (0-1). La Norvégienne, meilleure buteuse de l'histoire de la C1 (58 buts), a même cru doubler la mise (56e), mais Melvine Malard, passeuse sur l'action, était hors-jeu d'un souffle. Le premier Ballon d'Or féminin de l'histoire se voit refuser son deuxième but. Cinq minutes plus tard, les Parisiennes et Marie-Antoinette Katoto débloquent leur compteur et égalisent (1-1). A la 83’, Wendie Renard marque de la tête et met à l’abri son équipe.

Les filles de l'OL laissent éclater leur joie dans les vestiaires.

Cette victoire propulse le club rhodanien, le plus titré de la compétition (7 fois), en finale. L'OL affrontera le FC Barcelone, sacré l'an passé. 

Le maire de Lyon, Grégory Doucet a réagi sur le réseau social twitter et s'est réjoui de la victoire des Lyonnaises. "Quel exploit les Fenottes et un immense bonheur!" a écrit l'élu. "Chance inouïe de vous avoir à Lyon", a-t-il ajouté. "Il nous tarde déjà d'assister à la grande finale à Turin"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité