Confinement : l'amertume du dernier soir à Lyon

Un dernier verre, une dernière gourmandise, et au lit ! Les Lyonnais rencontrés ce jeudi soir juste avant le couvre-feu et le confinement exprimaient leur amertume, qu'ils soient commerçants ou clients des bars-restaurants.

Les derniers clients d'un bouchon lyonnais quittent leurs tables, à regret.
Les derniers clients d'un bouchon lyonnais quittent leurs tables, à regret. © Thierry Swidersky
Le verre de l'amitié n'a jamais si bien porté son nom. Nous avons rencontré des Lyonnaises et des Lyonnais qui tenaient à se faire "une dernière terrasse" ou "un dernier bouchon". Derrière le comptoir, en cuisine, en salle ou autour des tables, l'amertume prenait cependant le pas sur le plaisir d'être ensemble.

On veut profiter de la dernière soirée entre amis. Le moral ? C’est partagé entre la joie et l’inquiétude

Gladys

On vient profiter d’un dernier verre. Une dernière fois avant de se quitter pour quelques semaines. On est triste.

Loïc

On n’a plus de blonde, on n’a plus de blanche, il restera plus que de l’ambrée pour ce soir. Le moral, il est mauvais, qu’on se le dise

Pierre Charvet, propriétaire du Quai 22

Les derniers clients d'un établissement sur les quais du Rhône se font "une dernière terrasse".
Les derniers clients d'un établissement sur les quais du Rhône se font "une dernière terrasse". © Thierry Swidersky
 

Samedi, j’avais une quarantaine de mâchons, j’étais chaud patate, mais j’ai été obligé d’appeler tout le monde pour annuler.

Olivier Canal, restaurateur, La Meunière

Les clients de ce bouchon lyonnais profitent d'un dernier dîner avant le confinement
Les clients de ce bouchon lyonnais profitent d'un dernier dîner avant le confinement © Thierry Swidersky
 

On voit le nombre de morts, on sent que c’est nécessaire, mais on trouve que c’est dommage qu’on en soit arrivé là.

On se trompe de commerces, on est en train de fermer les restaurants qui respectent tout, alors que dans la rue et dans le métro on laisse n’importe quoi.

Les dernières clientes du bouchon lyonnais



Ces propos ont été recueillis par Christian Conxicoeur et Thierry Swidersky.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie crise économique