Coronavirus : comment les transports en communs de Lyon préparent au déconfinement

Le Sytral, gestionnaire des transports en commun de Lyon, dévoile les mesures envisagées pour le déconfinement le 11 mai prochain.

Les Transports en Commun Lyonnais (TCL), deuxième réseau de France avec 2 millions de voyages quotidiens.
Les Transports en Commun Lyonnais (TCL), deuxième réseau de France avec 2 millions de voyages quotidiens. © Joël PHILIPPON/MAXPPP
Dès le 11 mai, le trafic des TCL à Lyon devrait reprendre à 80%. Pour accompagner cette reprise, le Sytral, qui gère les transports en commun lyonnais, a annoncé de nombreuses mesures. 

Masques et gels hydroalcooliques

"Vu la difficulté pour assurer la distanciation physique dans les transports, le port du masque semble promordial", a affirmé Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral.
Le port du masque ne devrait pas être obligatoire mais fortement conseillé. Pour faciliter son accès, le Sytral réfléchit à la mise en place de bornes à distribution de masques.
Des distributeurs de gel désinfectant pour les mains doivent aussi être installés sur le réseau TCL. Le premier a été inauguré, dès cette semaine, à la station de la Part Dieu, à Lyon. Neuf autres exemplaires seront déployés progressivement au fil des semaines. "C’est efficace et très rapide. Vous n’avez rien à toucher. Vous mettez les mains dessous et ça vous désinfecte et sèche en quelques secondes", précise la présidente du Sytral.

Durant la semaine du 11 mai, 10 000 kits de protection, composé de deux masques et d'un gel hydroalcoolique devraient être proposés dans les 70 distributeurs snacks et boissons des stations de métro.


Gestion des flux

Pour limiter les flux trop importants de voyageurs, le Sytral travaille aussi sur une nouvelle signalétique. Les équipes souhaitent mettre en place des sens de circulation pour assurer le maximum de distanciation physique.  Une présence humaine dans les stations devrait être mobilisée pour informer les usagers et rappeler les gestes barrières. 


Protection du personnel et nettoyage du matériel

Pour les conducteurs, la présidente du sytral affirme que "tous les usagers auront des masques à partir du 4 mai." Des protections en plexiglas pourraient aussi être installées pour isoler les conducteurs des bus. Les montées dans le bus continueront à se faire à l'arrière, et l'achat de billets à bord restera impossible. 
Les bus et rames de tramway ainsi que de métro seront désinfectés chaque jour comme c’est le cas actuellement. De nouveaux systèmes de nettoyage sont aussi à l'essai comme la désinfection par rayonnement ultra-violet dans une rame de métro (déjà utilisé en milieu hospitalier) ou encore le système de nettoyage par vapeur sèche avec effet virucide qui permettrait un nettoyage d'un véhicule en 15 minutes.
 

Une affluence réduite ?

Si le trafic devrait reprendre à 80% le 11 mai, le Sytral s'attend néanmoins à une diminution de l'affluence. "Notre crainte c'est le report sur la voiture individuelle" confie la présidente du Sytral "en Asie par exemple, les transports dont le trafic a repris à 100% ont une fréquentation de seulement 60%". Pour les TCL, la reprise totale du trafic n'est pas attendue avant septembre.
 
Quels remboursements pour les abonnés ?
Le SYTRAL s’est engagé au remboursement total des abonnements TCL pendant toute la période du confinement soit :
  • 50% du mois de mars 
  • la totalité du mois d’avril
  • 50% pour le mois de mai
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter