Coronavirus : la Métropole de Lyon dévoile son “plan vélo” pour le déconfinement

77 kilomètres de nouvelles voies cyclables seront réalisées parfois en réduisant les voies réservées aux voitures / © Maxime JEGAT / MAXPPP
77 kilomètres de nouvelles voies cyclables seront réalisées parfois en réduisant les voies réservées aux voitures / © Maxime JEGAT / MAXPPP

En vue du déconfinement, la Métropole de Lyon a présenté, ce lundi 4 mai, son plan lié à la mobilité à vélo.

Par Emilie Henny

Avec le déconfinement, près d'un tiers des usagers des transports en commun lyonnais ont assuré qu'ils ne les reprendraient pas pour aller travailler, à partir du 11 mai. Le trafic automobile, lui, pourrait alors augmenter de 20% en heure de pointe, estime la Métropole de Lyon. Pour éviter que le déconfinement ne rime avec un retour massif de la voiture individuelle, la Métropole a proposé, ce lundi 4 mai, un plan pour favoriser les déplacements à vélo. L'enveloppe pour ce projet est de 5 millions d'euros.


77 km de nouvelles pistes cyclables

La Métropole de Lyon a annoncé 77 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires d'ici la rentrée de septembre. "Les travaux ont commencé dès ce matin, pour 12 kilomètres de voies supplémentaires d'ici le 11 mai", a-t-elle précisé.
Les travaux concernent notamment la rue Duquesnes (Lyon 6ème), l'avenue Jean-Jaurès (Lyon 7ème), le boulevard du 11 novembre (Villeurbanne), le boulevard de Paris (Bron) ou encore l'avenue de la République (Tassin-la-demi-lune). Ces travaux devraient permettre de "combler les discontinuités du réseau et résorber les points noirs".  Cet été, les travaux se poursuivront pour créer une cinquantaine de kilomètres de voies supplémentaires.

Pour élargir le réseau, onze voies de bus vont aussi être ouvertes aux vélos, a affirmé Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral.

Enfin, pour permettre à tous les cyclises de stationner, 3000 arceaux vélo temporaires, seront installés.


Un tracé critiqué par la mairie de Lyon

Dans un communiqué diffusé samedi 2 mai, la mairie a critiqué ce tracé du "plan vélo". La ville de Lyon regrette que la plupart des tracés stratégiques, sur les secteurs de centre-ville aient été jugés «trop complexes» et reportés à l’été voire en fin d’année. "En effet, une fois les habitudes de circulation reprises sur les zones à fort trafic, il sera difficile de faire changer les habitudes de mobilité", a dénoncé la mairie. 
 

Favoriser la remise en selle 

Même si le vélo, ça ne s'oublie pas, la Métropole propose de travailler avec des associations pour accompagner les projets de réparation, d'autoréparation, de formation ou de mise à disposition de vélos. Cela viendra compléter le forfait de remise en état d'un vélo, d'une valeur de 50€, proposé par l'Etat.

Pour inciter les personnes qui n'ont pas de vélo à en acquérir un, la Métropole a aussi annoncé l’augmentation de la prime VAE (Vélo à assistance électrique) à 500 euros.


Et après ?

Les aménagements présentés sont pour la plupart "provisoires". Mais que vont-ils devenir après cette crise sanitaire ? "On parle beaucoup de provisoire et de temporaire. Mais il y a pas mal d’aménagements qui pourraient être pérennes s’ils sont efficaces", a précisé David Kimelfeld. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus