Coupe de France de football : Lyon sorti en quarts de finale par Monaco 

Le quart de finale de coupe de France opposant l’OL à l’ASM a été très animé. D’abord dominateurs, les Gones ont fléchit en seconde période face à des Monégasque beaucoup plus réalistes. 

L'Olympique lyonnais n'ira pas en 1/4 de finale de la Coupe de France de football.
L'Olympique lyonnais n'ira pas en 1/4 de finale de la Coupe de France de football. © PHILIPPE DESMAZES / AFP

La rencontre avait pourtant bien commencé pour les joueurs de Rudi Garcia. 

Un premier quart d’heure enflammé avec trois occasions franches pour l’OL. Bard (12e) d’une frappe puissante du gauche dans la surface de réparation mais qui butte sur Mejecki, le gardien monégasque, auteur d’une magnifique et décisive parade.
Une minute plus tard, Cornet (13e) lui aussi dans la surface, voit sa tentative du pied droit flirter avec la transversale adverse, puis Paqueta (16e) conclut cette séquence d’occasions lyonnaises par une tentative à l’entrée de la surface qui, encore une fois, est repoussée par le portier monégasque décidément très en forme en ce début de rencontre. 

Malchance (ou maladresse?) de l’OL

Face à des Monégasques plutôt sur la défensive en première mi-temps, l’OL pousse à la demi-heure de jeu. Mais c’est "Madame Malchance" (ou Maladresse?) qui s’invite dans la partie. En quatre minutes, les Gones vont percuter les montants de Mejecki. Poteau pour Cornet et Marcello (31e et 33e), et barre transversale pour Caqueret (35e). 

A la pause et à ce rythme-là, on se dit que l’OL n’est qu’à deux doigts de l’ouverture du score. Mais le match prend un autre tournant à la 51e minute. D’abord avec le but refusé pour hors-jeu de Cornet, après intervention de la VAR, puis quelques secondes plus tard avec le penalty accordé à Monaco pour une faute dans la surface de Diomandé. Deuxième carton jaune pour le joueur sorti sans hésiter par l’arbitre de la rencontre Stéphanie Frappart. Ben Tedder (53e) transforme d’une frappe à contre-pied et Monaco mène, à contre-courant, alors que l’OL, assommé, se retrouve à dix. 

Une pluie de cartons 

Difficile alors de trouver un regain de forme face à des monégasques galvanisés par leur renversement de vapeur. Les joueurs de la principauté vont plier le match dix minutes plus tard d’une superbe frappe en angle fermé de Volland (63e) et conclure une rencontre animée mais tendue : huit cartons jaunes et un rouge distribués (6 jaunes et un rouge pour l’OL / 2 jaunes pour l’ASM). 

Fin de parcours pour les hommes de Rudi Garcia dans cette coupe de France mais les deux formations se retrouveront dans dix jours pour la 35e journée de championnat : une belle qui promet.     

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as monaco football sport olympique lyonnais coupe de france