“Ne spéculons pas sur le profil du suspect arrêté dans l'affaire du colis piégé de Lyon”. Christophe Castaner

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, et Laurent  Nuñez, secrétaire d'état, sont revenus à Lyon suite aux arrestations opérées dans le cadre de l'enquête sur le colis piègé qui a fait 13 blessés vendredi en plein centre-ville.

Par Kathleen Garon

De retour à Lyon, Christophe Castaner, ministre de l'intérieur, et Laurent Nuñez, secrétaire d'état, se sont rendus à l'hôtel de police.
Ils ont rencontré Jérôme Bonet, directeur central de la police judiciaire, pour faire un point sur l'avancée de l'enquête. A l'issue de cette rencontre, un point avec la presse a été organisé.

Le ministre de l'Intérieur a salué le travail des enquêteurs (ASDAT, DGSI et police judiciaire) tant au cours de l'enqûête que lors des arrestations. Lors de sa très courte allocution (3 minutes), il a invité la presse et le public à ne pas spéculer sur le profil du suspect : "Rien n'est établi. Respectez le temps de l'enquête."
 

 


Rappel des faits : Quatre personnes ont été interpellées, lundi 27 mai, dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'un colis piégé. L'explosion a fait 13 blessés légers vendredi 21 mai en fin d'après-midi..
Le principal suspect est un étudiant en informatique de 24 ans, de nationalité algérienne. Il a été interpellé puis arrêté. Son domicile a été fouillé.

Sur le même sujet

Les + Lus