Etudiant immolé : plusieurs rassemblements en France en hommage à l'étudiant stéphanois

© Charly JURINE / MaxPPP
© Charly JURINE / MaxPPP

Mardi 12 novembre, plusieurs centaines d'étudiants se sont rassemblées à Lyon pour rendre hommage à l'étudiant qui a tenté de se suicider vendredi 8 novembre. De nombreuses manifestations ont eu lieu simultanément en France.

Par Christian Conxicoeur

"Un geste désespéré qui en dit long sur notre précarité actuelle" : plusieurs centaines d'étudiants se sont réunis mardi matin devant le siège du Crous à Lyon, où l'un d'eux s'est grièvement brûlé en s'immolant vendredi.

Touché à 90%, ce jeune de 22 ans est toujours "entre la vie et la mort" à l'hôpital. En difficulté financière - il avait perdu sa bourse en triplant sa deuxième année de licence à l'université Lyon 2 - le jeune homme a expliqué son geste dans un message lu mardi par une camarade.

A Saint-Étienne, ville dont l'étudiant immolé est originaire, 150 personnes se sont réunies mardi. D'autres mouvements ont eu lieu simultanément à Nancy, Limoges ou encore Nantes. 

A Lille, un blocus de l'Université de droit de Lille 2 a été mis en place, notamment pour empêcher la venue de François Hollabe qui devait y tenir une conférence à 14h30. Le blocage a rapidement été levé.
 
 

Lyon : blocage de l'Université de Lyon 2

Mardi 12 novembre au matin, les personnes manifestant devant le Crous se sont ensuite rendus à l'Université de Lyon 2, sur les berges du Rhône avec la ferme intention de rencontrer la présidente. Les accès ont été bloqués et de nombreuses personnes ont envahi la partie administrative du bâtiment. Ils ont finalement été évacués. 

Sur le même sujet

Les + Lus