Fête des Lumières : le point sur le dispositif de sécurité “complet, adaptable et évolutif”

Rivière de lumière / © DR
Rivière de lumière / © DR

Ce lundi 2 décembre, à quelques jours du coup d'envoi de l'édition 2019 de la Fête des Lumières à Lyon, la Ville et la préfecture ont fait le point sur le dispositif de sécurité qui sera déployé lors de cet événement. Les festivités débutent le 5 décembre et dureront jusqu'au 8 décembre.

Par Dolores Mazzola


Ce lundi matin, 2 décembre, le préfet du Rhône Pascal Mailhos a d’abord rappelé que le risque terroriste était toujours présent. Cette année, c'est dans un contexte particulier que les festivités débutent, avec la journée nationale de mobilisation du 5 décembre.
 

Une fête des Lumières sous haute sécurité


Pour cette édition 2019, le périmètre de sécurité s'élargit. A la Presqu'île viennent s'ajouter les secteurs de la basilique de Fourvière, du Vieux-Lyon et du parc de la Tête-d'Or. Quant au dispositif de sécurit, il sera équivalent à celui de l’an dernier. Près de 1200 personnes, forces de l'ordre et secours, seront déployés. Les pompiers, la police nationale, la police municipale, la gendarmerie nationale, près de 200 militaires de Sentinelle et 470 agents de sécurité privée seront mobilisés. Des brigades fluviales seront également mobilisées. Pour la première fois, la gendarmerie nationale déploiera un dispositif anti-drone. En outre, le survol de la ville par des drones a été interdit par la préfecture. Le plan ORSEC sera activé pendant les quatre jours des festivités. En revanche, un hélicoptère survolera la Presqu’île toutes les nuits du festival.

Enfin, près de 70 dispositifs anti-voitures-béliers seront également disposés aux endroits stratégiques. 

Un périmètre de sécurité avec 38 points d'accès aux piétons sera mis en place. Des fouilles aléatoires et contrôle des sacs auront lieu. De 18h à minuit, ce périmètre sera fermé aux voitures, vélos, deux-roues motorisés et trottinettes. 
 
Lors de cette édition, 65 spectaculaires scénographies sont prévues sur 35 sites à Lyon. En 2018, l'événement avait attiré 1,8 million de visiteurs.
 

Les + Lus