Guerre en Ukraine : émotion pour sept pompiers de Saint-Priest de retour de la frontière

Publié le
Écrit par Yannick Kusy (@yannkusy) Propos recueillis par Emilie Mechenin et Daniel Pajonk

Retour de mission très marquant pour des sapeurs-pompiers du département du Rhône, qui sont partis aider des réfugiés Ukrainiens à la frontière Moldave.

"C'est une dame qui est venue seule, avec son chien, son chat et beaucoup de bagages... Du coup, on lui a apporté l'aide qu'on a pu. On a porté ses valises jusqu'à son bus, pour qu'elle parte", raconte avec émotion Manon Valles--Mazzola, sapeur-pompier -la plus jeune membre de l'équipe- de retour de Moldavie, à la frontière de l'Ukraine.

Cette femme m'a montré des photos de sa fille, qui me ressemblait énormément

Elle montre des photos prises lors de cette rencontre. "On a donné à manger à son chien et son chat. Et puis à elle, aussi. Cette femme m'a montré des photos de sa fille, qui me ressemblait énormément. C'est pour ça que c'était émouvant...voilà."

Après avoir parcouru plus de 5000 kilomètres à travers l'Europe, les retrouvailles sont émouvantes à la caserne de Saint-Priest. Sept sapeurs-pompiers sont de retour en France, après avoir livré huit mètres cubes de matériel médical.

Ils étaient partis pour soigner des blessés, mais à la frontière entre l'Ukraine et la Moldavie, les réfugiés avaient surtout besoin d'aide logistique et psychologique.

On a des équipes qui sont en attente, prévues pour partir rapidement, si le conflit évolue

C'est la première fois que l'association de pompiers CASC APPUI intervient à proximité d'un terrain de guerre. Plus habitués aux catastrophes naturelles, ils se disent pourtant prêt à retourner en Moldavie. "On avait prévu éventuellement de renvoyer une missions tout de suite", confirme Julien Fouques, responsable. "Mais, compte-tenu de l'actualité, on ne sait pas trop. Donc on y va un peu à tâtons. On a fait une première mission d'expertise qui nous a permis d'ouvrir des portes, d'installer du matériel. Et puis on a des équipes qui sont en attente, prévues pour partir rapidement, si le conflit évolue, avec un afflux de réfugiés ou de victimes de guerre."

Les sapeurs pompiers effectuent toutes ces missions bénévolement, sur leur temps de repos. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité