Hôpital Edouard Herriot (Lyon) : les urgentistes également en grève

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Après les urgentistes de l'hôpital Lyon-Sud, ceux d’ Edouard Herriot manifestent à leur tour leur colère. Ils ont débrayé ce matin. Ce vendredi, les pavillons N et A sont en grève. Ils devraient l'être jusqu'à mardi prochain, où ils iront manifester devant la direction centrale des HCL.

Par Daniel Pajonk

Depuis 6 heures ce matin, les personnels des pavillons des urgences de l'hôpital Edouard Herriot sont en grève. Leurs revendications rejoignent celles de leurs collègues de l'hôpital Lyon Sud. Ils réclament tout particulièrement davantage de brancardiers. Plus largement, ils dénoncent une saturation de leurs services, avec des patients qui, de plus en plus, doivent attendre sur des lits temporaires dans les couloirs, sur des durées excédant 24 heures.
Cet après-midi, une assemblée générale est prévue. Mardi, les grévistes des urgences se rendront sous les fenêtres de la direction centrale des HCL pour obtenir des renforts.





Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus