Immobilier, habitat et urbanisme à Lyon : la pression monte sur les petites maisons de quartier

Le PLU-H de la Métropole de Lyon : des habitants inquiets / © France 3 RA
Le PLU-H de la Métropole de Lyon : des habitants inquiets / © France 3 RA

Les prix de l'immobilier grimpent dans la Métropole de Lyon. Un constat sans appel. Alors que se décide l'urbanisation de la prochaine décennie à travers le PLU-H, la pression des promoteurs, à la recherche de terrains constructibles, s'accentue sur certains quartiers résidentiels.

Par Dolores Mazzola

Des habitants du 8e arrondissement de Lyon, riverains du quartier des Etats Unis ont reçu des dizaines d'appels téléphoniques et des courriers de la part de promoteurs immobiliers. Ces derniers s'intéressent de très près à de petites maisons de ville.
© France 3 RA
© France 3 RA

C'est l'intérêt des constructeurs pour leur quartier pavillonnaire qui a alerté ces lyonnais. Ils ont alors découvert que le plan local d'urbanisme et d'habitat (PLU-H) de leur zone allait être modifié... Pour mieux défendre leurs intérêts, ils ont crée une association baptisée VPPBEU. Elle rassemble aujourd'hui 140 riverains.

Leur objectif : protéger leur cadre de vie. Et surtout conserver havre de paix et espace de verdure. Ces riverains veulent également protéger le patrimoine bâti des années 30 et assurer la mixité sociale du quartier. L'association a été reçue par les services de l'urbanisme. De son côté la Métropole de Lyon, qui reste à l'écoute, se trouve face à un enjeu de taille : répondre à un besoin de logements grandissant sur l'agglomération. 

L'enquête publique concernant le PLU-H se termine le 7 juin à 12 heures. Les riverains ont encore un peu de temps pour formuler leurs observations concernant les projets de révision. Différents moyens sont mis à leur disposition : registres d'enquêtes, courrier, courriel ou rencontre avec un commissaire enquêteur lors de permanences. 

Une fois l'enquête publique terminée, les remarques ou requêtes recueillies sont examinées par la Commission  d’enquête. Celle-ci donne son avis et rédige ses conclusions dans un rapport. Le projet de PLU-H peut alors être ajusté en fonction des avis et conclusions de la Commission d’enquête et être approuvé par le Conseil de la Métropole de Lyon. Le PLU-H doit être soumis au vote en fin d'année 2018. Dans le 8e arrondissement de Lyon, les riverains regroupés au sein de l'association VPPBEU espèrent que l'avis émis sera validé et que leur coin de paradis en pleine ville préservé.

Immobilier, habitat et urbanisme à Lyon : la pression monte sur les petites maisons de quartier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Jules futur journaliste sportif

Les + Lus