Incendie à l'Est de Lyon: l’écomusée de Chaponnay détruit par les flammes

400 m2 et une grande partie de la toiture ont été détruits par les flammes. / © Myriam Figureau
400 m2 et une grande partie de la toiture ont été détruits par les flammes. / © Myriam Figureau

Mercredi soir un violent incendie a ravagé l’écomusée de Chaponnais dans l'est lyonnais. Près de 40 sapeurs-pompiers sont intervenus. Le lieu avait été inauguré en juin 2018.

Par Vincent Diguat

Le bâtiment principal de l’écomusée de Chaponnay a été totalement détruit hier soir par un incendie. Le feu s’est déclaré aux alentours de 20h30 et a ravagé près de 400m2 dans cet ancien corps de ferme. Aucune victime n'est à déplorer. Une quarantaine de pompiers a été mobilisée et en moins de 2h l’incendie était maîtrisé. Ce jeudi matin, les gendarmes ont établi un périmètre de sécurité autour de la batisse : les murs en pisé sont fragilisés par l'eau. L’incendie a provoqué l’effondrement d’une grande partie de la toiture.

Prévenu par une voisine, Bernard Thomas le président de l’association la Découverte de Chaponnay qui gère l’écomusée était ce matin encore affecté par cette perte : « Je suis arrivé hier soir à 20h30 et c’était déjà tout en feu. On ne pouvait rien faire. Tout le monde est triste : il y avait des objets anciens donnés par des grands-parents. Ça fait mal au coeur de voir partir tout ça en fumée ».
 
© Myriam Figureau
© Myriam Figureau


Le bâtiment est loué par la mairie qui avait réalisé des travaux à hauteur de 350.000 euros pour le rénover et le mettre aux normes. Ce lieu, c'est un peu la mémoire du village. Une classe d'école y avait été reconstituée, le mécanisme de l'horloge de l'église y était conservé . Collection de chapeaux, vieux postes radios ou anciennes machines, au fil du temps, plus de 1000 objets témoins de la ruralité, de l’artisanat ou du monde agricole avaient été collectés et exposés. « Je pense que tout a brûlé. A mon avis il ne reste plus rien. Il y avait des dons mais on avait acheté aussi pas mal de choses » explique Bernard Thomas. L’association qui participe à la sauvegarde du patrimoine local compte 35 bénévoles. Créée en 1981, elle avait emménagé dans le bâtiment il y a 2 ans. 
Sur sa page Facebook la mairie de Chaponnay a mis en ligne des photos de l’incendie et fait part de son « immense tristesse » en précisant que l’origine de l’incendie n’était pas connue.

Sur le même sujet

Les + Lus