Le 25e festival de littérature jeunesse de Villeurbanne près de Lyon ouvre grand ses portes ce vendredi 5 avril et pour tout le week-end toujours à hauteur des jeunes enfants et ados. 37 auteurs autrices et illustrateurs illustratrices sont présents autour du thème de la ville. Avec des ateliers, des balades, des spectacles pour rêver la ville en grand.

"Classic Béton", "L'aboyeuse de chez Hermès", "les oiseaux urbains" ou "la famille Pinelli aux Gratte-Ciel"

Le week-end s'annonce passionnant pour les jeunes lecteurs villeurbannais et -on en fait le pari-, même pour les lecteurs plus âgés! 

Toute la journée de samedi 6 et dimanche 7 avril on pourra déjà lire à la salle Raphaël de Barros, sous les paniers de basket avec l'intervention des bibliothécaires. On pourra aussi rencontrer son romancier ou son illustratrice préférés pour une dédicace. 

On pourra surtout s'amuser car tout mène à la lecture et aux mots. Et cette année la fête résonne partout dans la ville aussi en extérieur.

La Ville dans tous ses états

Cette nouvelle édition, Elise Ternat, directrice artistique de l'événement la qualifie de "bouillonnante, tentaculaire, qui sort de son épicentre pour permettre de voir la ville autrement. Elle est fourmillante en fait, régénérante!"

Le thème 2024 : la ville, c'est elle qui l'a choisi.

"L'année dernière le thème était le corps. Ce qui permettait de faire un lien entre la littérature jeunesse et le spectacle vivant. Comme c'est un thème très intime, je me suis dit que c'était bien de changer totalement. C'est aussi un thème qui a du sens en littérature jeunesse."

Deux auteurs en résidence et en immersion

Cette année la Fête du Livre jeunesse a choisi non pas un mais deux artistes "en compagnonnage" avec l'événement.

Le Villeurbannais Antonio Carmona écrit des spectacles et des romans. Il vient de remporter le prix du premier roman Gallimard, Télérama et RTL pour "On ne dit pas Sayonara".

Pour la fête villeurbannaise, il a imaginé une fiction sonore à travers la ville baptisée "Les Oiseaux Urbains". Une histoire que l'on découvre sur un parcours dans le quartier de Cusset en flashant des QR codes. Une belle aventure, fruits d'ateliers d'écriture et de paroles avec les enfants de l'école Ernest Renan et de personnes âgées de la résidence Max Dormoy sur comment ils voient leur quartier.

Le Lyonnais Vincent Pianina, ancien élève de l'école Emile Cohl, est auteur illustrateur. Il est resté 5 semaines sur plusieurs mois en immersion avec les élèves de l'école Edouard Herriot. De leurs cogitations commune en est ressortie une ville imaginaire et un tantinet farfelue : Villeurbanane. Il a travaillé avec les 650 enfants, de la maternelle au CM2. D'abord sur des maquettes en papier, en carton avec leurs visions de leur propre quartier. 

"Ensuite, raconte l'artiste, je leur ai demandé : qui peut bien habiter dans cette maquette? A quoi peuvent bien ressembler les Villeurbananais? Et on a entamé un travail d'écriture. Les plus petits ont dessiné, peint un arc en ciel. Petit à petit je me suis retrouvé avec plein de matériaux. Puis j'ai essayé de mettre en valeur tout leur travail dans mon exposition "Passage Pianina".

Intarissable Vincent Pianina sur cette expérience avec les enfants !

"Je ressors de cette expérience essoré, épluché comme une banane écrasée, comme un banana split! Mais exalté de voir que les enfants et les enseignants m'ont fait confiance."

Vincent Pianina, auteur-illustrateur jeunesse

"Ils m'ont suivi. Ils m'ont fait plein de propositions très très chouettes. Je suis très content du travail qu'on a fait ensemble. C'est un travail très joyeux qui fait du bien, qui met de bonne humeur! Je suis très fier d'eux. J'en garde un très bon souvenir !" 

Samedi à 10h, le coup d'envoi du festival sera donné en fanfare avec le groupe Classic Béton.

La plasticienne Marie Glaize proposera au Parc des Droits de l'Homme un "parcours de cris". Des piquets ont été plantés dans le sol pour crier sa joie, son admiration. Gageons que chacun va s'en donner à coeur joie.

Le livre jeunesse, poids lourd de l'édition

Malgré une très légère baisse, comparé en 2022, l'édition jeunesse continue d'avoir une santé éclatante. Fin octobre 2023, il s'était vendu en France 64,5 millions d'exemplaires de livres jeunesse illustrés, de lectures et de BD jeunesse. Le chiffre d’affaires du secteur est estimé à 627 millions d'euros à la même période.

La BD jeunesse avait vendu 12 millions d'exemplaires. Et 1 titre vendu sur 2 est un livre de jeunesse illustré. (données GFK avant le salon du livre de Montreuil)

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité